The Last Night : la claque cyberpunk enfin révélée !

The Last Night : la claque cyberpunk enfin révélée !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 12/06/2017

Qui aurait pu imaginer que nous commencerions à relayer les actualités fortes de cet E3 2017 avec The Last Night ! Nous vous en parlions avec engouement il y a 2 ans et demi ; le projet arrive enfin à maturité et il se montre aujourd'hui sous son meilleur jour pour nous livrer une claque phénoménale.

Dévoilé lors de la conférence Xbox ONE, The Last Night est un projet qui a vu le jour en 2014 lors de la Cyberpunk Jam. Conçu par Adrien et Tim Soret. Ce jeu s'apparente à du "cinematic platformer", genre qui a connu son âge d'or avec des titres comme Flashback ou encore Heart of Darkness. En une minute et demie, ce trailer E3 2017 de The Last Night a, comme Hyper Light Drifter en son temps, montré une utilisation moderne et innovante du pixel art mélangé à du voxel et nous avons littéralement été bluffés. Le projet est à suivre de près, à ne pas en douter.

The Last Night - E3 2017 reveal trailer

vignette pour les réseaux
16 commentaires

Comments

 Nival

En voyant marqué "voxel" j'ai eu très peur (parce que je n'aime souvent pas du tout le rendu que cela induit), mais en fait, la vache, ce trailer est visuellement somptueux ! Surpris

Après, ça n'en dit pas long sur ce que sera concrètement le jeu (j'aurai même tendance à en craindre un film interactif qui se boucle en 1h30 en prenant son temps Muet ... (après, si c'est un bon film, ça me va Clin d'oeil )).

 gueuledegame

Ça casse la bouche. Par contre on aurait aimé voir du gameplay.

 chefgeorges

Heu désolé @alkounet et @DorianSRed, mais à un moment les mecs va falloir citer vos sources Blasé
Je trouve ce genre de procédés, en mode bullshit-fakenews, particulièrement répréhensible... Colere

 Seldell

La source c'est Twitter. Faut pas crier au bullshit et à la fake-news quand on n'est pas au courant d'un truc. Rester méfiant face à une information non sourcée est différent de la considérer comme fausse d'emblée.

Sinon je confirme les informations données par les deux autres personnes, j'avais déjà remarqué qu'il était gamergateux et anti-fém. Des tweets ont été remontés avec le coup de projecteur dont profite le jeu. Ils ne sont plus disponibles néanmoins pour certains d'entre eux. Soit ils n'ont jamais existé soit il fait profil bas pour éviter la polémique et les a supprimé. Dans tous les cas, il a fait une série de tweets hier pour indiquer qu'il avait changé. C'est donc bien qu'il a conscience d'un éventuel soucis.

Rawfury, l'éditeur, vient d'ailleurs de faire un communiqué à ce sujet.

 chefgeorges

NB : j'ai pas fait attention, mais tu as peut-être modifié légèrement ton com' (j'ai pas souvenir qu'il y avait le communiqué de presse de Raw Fury) ? J'avais commencé à répondre, en laissant mon com' ouvert. Donc quand je l'ai validé, entre-temps le communiqué était peut-être paru (ou mis dnas ton com').
Bref, le communiqué confirme mon idée sur cette "affaire".

 chefgeorges

Ah non désolé, mais là je gueule... gentiment, mais je gueule Ravi

Sérieusement, on peut pas balancer un truc pareil, et ne pas sourcer ce qui motive son point de vue. Sur internet (et surtout twitter) on se contente de motiver son point de vue en relayant ce que d'autres affirment avec force de conviction. Alors, non je n'approuve pas ces méthodes Triste

Pour moi c'est du buulshit parce que c'est complètement gratuit ! On balance dans un commentaire son p'ti troll, en mode limite "comprendra qui veut", avec des insinuations assez graves, et puis s'en va... pour moi c'est du bullshit (même si c'est pas voulu au départ comme étant du bullshit).

Et comme c'est totalement non-sourcé, c'est une méthode façon fake-news. Car simplement biaiser une info, donner une demi-vérité, sans contextualiser, c'est une fake-news. Or, comme on n'a aucune source citée...

Perso, après avoir lu ça j'ai fait une recherche. Et déjà premier constat : c'est très difficile de trouver des infos sur le sujet. Les premiers sites qui en parlent ont en plus clairement une ligne éditoriale basée sur le buzz (comme heavy.com). Je trouve quant même des tweets sur le sujet, de Tim Soret et datant de 2014... et ma première réaction est : "Hé c'est tout ???" Non franchement, que ça suscite un petit débat, ok. Mais (de ce que j'ai lu) il ne dit rien d'outrageant. Si je l'ai bien compris, il dit juste que le point de vue sur le féminisme et la condition des femmes ne peut pas se résumer (pour lui) à l'unique point de vue de quelques militantes. Il se range aussi dans le camp de ceux qui voient dans le Gamergate un mouvement pour l'intégrité journalistique, honnêteté, la transparence, l'égalité, etc. (traduit d'un de ses tweets de 2014). D'ailleurs autre constat : tout le monde à un avis sur le gamergate, notamment sur sa définition ! J'avais suivi de loin cette histoire en 2014, et ce que j'en ai lu récemment (partisans et anti) me laisse à penser que c'est devenu un grand n'importe quoi ! Du coup les quiproquos semblent légions, car les interlocuteurs qui en débattent ne sont déjà pas d'accord sur ce qu'on met derrière ce mot Mort

Par contre, il est aussi clairement maladroit dans la défense de son point de vue. Par exemple, il a écrit aussi : "@ninomojo i don't agree. I'm against feminism, because it's getting more & more skewed. I'm for egalitarism. I don't care boy, girl, alien." J'ai compris ce qu'il voulait dire, il avait en tête une forme "d'extrémisme" ou de jusquaboutisme dans certains petits mouvements se réclamant du féminisme. Mais son "I'm against feminism" est très maladroit, car il fait un amalgame avec toutes ces personnes qui ont défendu le droit des femmes et le défende encore ! Je lui reproche aussi de s’enflammer trop vite. Je l'ai déjà lu sur twitter, sur d'autres sujets. Il a tendance à répondre avec précipitation et un enthousiasme peu mesuré.

Mais rien par contre qui mérite qu'on s'enflamme nous aussi en parlant de "un univers cyberpunk angoissant ou le féminisme à gagné" ! Ce qui d'ailleurs est mensongé, on déforme volontairement ses propos. C'est sur le très discutable site Heatst.com que cela est avancé. On cite un extrait d'une interview (sans en donner la date !) ou il dit : "I find it interesting to show the danger of extreme progressivism, in the background of the game, the characters, and the story,” wrote Soret. “Finally, we’ll have another take on the cyberpunk oppression instead of Big Brother/1984/HAL/big companies. What if the surveillance, bullying, marginalization won’t come from governments but from the Internet?" Or tout le problème vient de la compréhension du mot "progressivisme" qui varie entre l'anglais et le français, et même philosophiquement ou économiquement parlant. (Pour rappel, Heatst.com c'est quant même un site qui est capable de propager et de grossir ces horribles hoax sur le Bataclan ! source : hoaxbuster)

Bref, c'est suffisamment un sac de nœuds pour ne pas en plus balancer, comme ça à la cool, un commentaire de 2 lignes ! Désolé @alkounet, je ne veux pas diriger spécialement ça contre toi, c'est juste que ça m'énerve ce genre de commentaire. J'ai été moi-même (il y a maintenant quelques années) victime sur internet de racourcis intellectuelles, et finalement marginalisé comme un "troll" Gros Chagrin . Rien à voir avec le sujet actuel, je défendais alors la culture libre et plus particulièrement les licences libres. Bref, du coup je réagis souvent vivement quand je lis des truc comme ça, mais je t'en veux pas personnellement Clin d'oeil (et puis moi aussi je me suis déjà fait avoir à relayer trop vite des on-dits de twitter)

En refusant d'écouter les autres, de chercher à les comprendre sans les juger ou les marginaliser, on prend le risque de les blesser et de les enfermer dans l'extrémisme. Je ne pense pas que c'est le cas de Tim Soret, sans doute parce que d'autres, en privé et en public, ont pris le temps de parler avec lui.

Très récemment, comme on a ressorti ses tweets vieux de +3 ans, Tim Soret a réagis comme suit : "Controversy time. That's fine. Let's talk about it, because it's important. 1 - I completely stand for equality & inclusiveness. 2 - In no way is The Last Night a game against feminism or any form of equality. A lot of things changed for me these last years. 3 - The fictional setting of the game does challenge techno-social progress as a whole but certainly not trying to promote regressive ideas."

Voilà, pour moi ça s'arrête là. Tim a défendu maladroitement son point de vue en 2014, a surement réagi trop promptement à l'époque, mais depuis il a fait du chemin et n'a clairement rien à voir avec l'image que certains (ayant la dent dure) voudraient donner de lui.

Pour ma part, je retiens surtout que le trailer révèle un travail artistique juste phénoménale, avec une vraie vision d'auteur, dans un univers très bladerunnesque et donc forcément très désenchanté. J'ai hâte d'y jouer ! Amoureux

 Nival

Assez d'accord avec toi Chef Georges, même s'il aurait peut-être été de bon ton de demander les sources de ses accusations de façon un brin plus courtoise avant de t'enflammer Tire la langue .

Mais c'est vrai que c'est une habitude devenue courante de relayer des "infos" sans sources sur le web, donnant du crédit à certaines fake-news qui semblent crédibilisées pour beaucoup de monde par le simple fait de leur propagation (de façon inconsciente : "si tout le monde le dit c'est que ça doit être vrai"). Aggravé par le fait que certains organes de presses eux-même peuvent se faire piéger à relayer des choses fausses. J'ai même l'impression que beaucoup de gens en perdent leur esprit critique (cause ou conséquence en fait ?).

Par ailleurs j'avoue ne pas avoir le courage de chercher en profondeur les propos plus ou moins tendancieux de l'incriminé, mais en tout cas quand il dit "I'm against feminism, because it's getting more & more skewed. I'm for egalitarism. I don't care boy, girl, alien" je trouve ça plutôt sain. Même si l'égalitarisme connait aussi ses dérives extrémistes (dont on est d'ailleurs assez expert en France ... Sifflote ).

 Seldell

Mélanger féminisme et égalitarisme relève de la méconnaissance réelle des deux luttes. Dès lors, voir quelqu'un qui n'est semble-t-il pas particulièrement renseigné sur le sujet faire un jeu ayant pour thème de fond le fait de donner son point de vue sur le féminisme et ses dérives sans même sembler en comprendre réellement le but a en effet de quoi poser quelques problèmes, si c'est en effet un sujet qu'il souhaite traiter dans son jeu (ce qui est son droit). Mais dès lors, il faut accepter que des gens lui tombent dessus s'il dépeint un mouvement de manière totalement déplacée et faussée. Par ailleurs, il semblerait qu'en réalité ça ne soit pas du tout le thème du jeu. On verra.

Quoiqu'il en soit, une fois de plus, j'apprécierai que les commentaires ne soient pas la place d'un débat de plusieurs dizaines de lignes. Ouvrez un sujet sur le forum si vous voulez longuement en discuter. Mais le sujet tournant sur des thèmes à forte polémique, je ne suis pas certain que ça soit conseillé.

 chefgeorges

Désolé pour le long post... :'(

Pour être franc, je ne me suis pas vraiment rendu compte en l'écrivant qu'il était si looong (jusqu'à l'envoie). Après coup, pour être complètement honnête, j'ai même regretté de l'avoir écrit ici (et pas sur le forum comme tu le dis).

Toutes mes excuses, on ne m'y reprendra plus Content

(NB: si c'était pas assez claire dans mon précédent post, j'y ai été un peu trop fort dans mon 1er post, désolé aussi)

 Nival

Bah, on y peut rien si les commentaires appellent d'autres commentaires, c'est au contraire plutôt intéressant que cet espace amène à des échanges, non ? Clin d'oeil Perso je trouve ça en tout cas plutôt positif Tire la langue (c'est pour ça d'ailleurs que je me posais la question la dernière fois du devenir des espaces "commentaires" dans la future version du site ?)

Par ailleurs, il n'y a pas un courant féministe unique, bien cadré et uniforme, et de même pour l'égalitarisme, mais plein de variations. Et il me semble qu'il y a bien une certaine continuité entre les deux concepts, déjà dans leurs principes généraux, ensuite assez marqué dans le cas de certains courants où les deux concept peuvent aller jusqu'à se superposer.

Donc je vois pas pourquoi accuser de méconnaissance ; se poser la question des liens entre les deux me parait au contraire au moins légitime, si ce n'est pertinent.

Pages