Ludum Dare, metroid-like et favori - News

Ludum Dare, metroid-like et favori

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 05/05/2014

Célébrant aujourd'hui sa 29ème édition, le Ludum Dare est une Game Jam au succès grandissant. Seul ou en équipe, les développeurs ont eu respectivement 48 ou 72 heures pour réaliser un jeu selon le thème suivant : "Sous la surface".

Ce weekend, nous avons mis à profit notre temps pour découvrir davantage de projets tout en nous renseignant du côté des collègues pour découvrir d'autres petites perles. C'est ainsi que nous sommes tombés sur ces trois jeux faits de pixels et de beaucoup d'amour dont nous vous parlons aujourd'hui. Petit rappel des règles, concernant l'utilisation des "assets", qui diffèrent en fonction de la catégorie choisie :

  • La catégorie 48 heures : un seul auteur, doit faire tous les assets
  • La catégorie 72 heures : seul ou en équipe, et a la possibilité d'utiliser des assets "libres de droits"

Pour accéder aux jeux présentés dans la vidéo, cliquez sur les liens ci-dessous :

vignette pour les réseaux
12 commentaires

Comments

 davidB

mon favori (sur les 35 que j'ai testé) :
Gravity by jsmars

 warwax

Je l'ai aussi tester un peu par hasard, ça doit être aussi mon préféré sur les 68 que j'ai testé.

 Fouinar

Je voulais souligner que Sunk s'est probablement inspiré de ceci:
http://sortieenmer.com/

C'est également "sorti" il y a quelques jours, et le principe est de ne pas se noyer, sauf que c'est avec de vrais acteurs, et donc beaucoup plus perturbant.

 KaKaShUruKioRa

Ho non, c'est fini !!! C'était sympa de voir plein de nouveau p'tit jeu provenant du Ludum Dare !
Peut-être certain seront-ils développé comme ce fut déjà le cas =)

 Kupwak

C'était vraiment super sympa ces émissions.

 Shinpansen

En effet, je trouve Sunk extrêmement dérangeant et mal placé...
D'ailleurs, même si on va au delà de ça, on voit clairement que le gameplay est vide, et peu original.

Donc je soupçonne le dev, d'avoir chercher à "provoquer" intentionnellement, histoire d'attirer l’attention sur son jeu.

Bon voilà, vous avez compris, je l'aime pas du tout Sunk Tire la langue

Sinon, merci beaucoup pour cette chronique Content

 Maskagass

Il est vrai que cette série de vidéos était intéressante. De plus, à force d'écrire des idées de jeux dans mon coin et d'étudier un peu certains langages de programmation, j'ai bien envie de participer à une game jam maintenant.
Sunk me rappelle le site Sortie en mer, l'aspect publicitaire et sérieux en moins.

 Thob

C'était une très bonne chronique qui m'a permis de découvrir quelques titres du Ludum Dare, et j’avoue que bien que j'en ai entendu parler plusieurs fois, je n'avais jamais pris le temps de m'y intéresser plus que ça Content

A propos de Sunk, pour moi c'est surtout les sons qui font tout, le son des vagues, et les étouffements du mec, et je pense que c'était le but de George Broussard de faire un jeu un peu dérangeant plutôt qu'une prouesse technique ou une démo de skills.
Et je trouve aussi que le jeu aurais pu être creusé un peu plus. Content

 Moon

Merci pour ces découvertes ! Et non je pense que tu n'es pas le seul à être dérangé par Sunk ; pour le coup je trouve le concept assez original, même s'il aurait pu être creusé un peu Ravi je m'en vais tester The Valley Rule de ce pas !

 Krios

Sunk est un jeu qui a été fait pour justement cette ambiance dérangeante.

Le fait qu'on ne peut échapper à la mort, avec les étapes de l'agonie comme penser à nos regrets, à la famille et même essayer de faire de l'humour(*gag*) pour ce raccrocher à la vie, cela va permettre de nous rappeler à quel point la vie est fragile et qu'il faut en profiter.

Le scoring s'est surtout pour que le joueur recommence et qu'il fasse mieux qu'avant, pour vivre plus longtemps, et avoir l'espoir d'être secouru (mais la mort nous rattrape toujours).

Postal 2 qui est un jeu extrêmement dérangeant (j'ai mis un peu de temps avant d'accepter l'humour noir du titre) qui est une façon de critiquer la société américaine.

Mais il faut aussi penser au joueur qui aime bien l'ambiance malsaine d'une mort imminente, un peu comme pour les survival horror qui sont là, pas pour un but critique mais, juste pour nous faire peur.

Pages