Test - Bokida - Heartfelt Reunion, puzzle game contemplatif en monde ouvert

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 17/05/2017

D'abord un projet étudiant ayant reçu de nombreux prix, Bokida a été retravaillé avant de devenir Bokida - Heartfelt Reunion, un jeu racontant l'union de deux astres dont le joueur sera l'un des acteurs. Le combo monde ouvert et énigmes est-il efficace ? Réponse en test !

Un monde mystérieux à découvrir

Bokida - Heartfelt Reunion est un jeu d'aventure et de réflexion à la première personne dans un monde à l'esthétique minimaliste, parsemé d'énigmes et de puzzles. L'objectif du joueur sera d'activer des points d'intérêt afin d'attirer une autre planète vers la sienne, notamment en interagissant avec des obélisques rencontrées ou en agissant dans des environnements isolés présentant des défis.

Côté gameplay, le joueur possédera quatre capacités lui permettant d’interagir avec son monde. S'il pourra créer des blocs colorés dans la logique d'un Minecraft afin d'escalader des environnements, il pourra également utiliser sa capacité de découpe afin de les tailler pour répondre à des situations précises, comme orienter un faisceau lumineux se réfléchissant dedans. Il pourra enfin effectuer une onde de choc pour éjecter les fragments de blocs détruits ou encore les supprimer plus simplement

Des sentiments ambigus

Bokida n'est clairement pas un jeu qu'on peut conseiller à tout le monde. Avec un fort aspect exploration pour trouver les défis à réaliser ainsi que des collectables, il faudra se montrer particulièrement patient, d'autant que les énigmes ne sont pas toujours claires quant à l'objectif qu'elles demandent de remplir.

La découverte de l'univers du jeu sera ainsi parsemée de tentatives de compréhension et de résolution des puzzles dont certains laisseront une souvenir de frustration malgré leur réussite. La résolution d'énigmes s'enchaînera d'ailleurs en laissant parfois penser au joueur qu'il vient de filouter la solution d'une manière peu élégante, rendant la progression parfois fastidieuse et assez peu satisfaisante.

Visiter le grand monde restera malgré tout agréable grâce à son ambiance esthétique et sonore composée de jolis panoramas dans une atmosphère zen. Le joueur aura le loisir de les découvrir plus en détails notamment s'il se lance à la recherche de collectables, ces derniers étant pour un certain nombre d'entre eux particulièrement bien cachés mais aussi nécessaires parfois pour progresser. En définitive, Bokida ne pourra être conseillé qu'aux plus patients n'ayant pas peur de rester quelques minutes devant une énigme semblant obscure et ceux qui recherchent un peu d'originalité avec quelques bonnes idées.

moyen
A DOUBLE TRANCHANT

Notre avis :

Difficile de conseiller Bokida à ceux qui recherchent avant tout des énigmes originales. Ces dernières sont parfois un peu obscures, et leur résolution occasionnellement fastidieuse peut laisser penser que la méthode utilisée n'était pas la bonne, gommant ainsi toute satisfaction de progression. Pour les joueurs recherchant avant tout la contemplation et l'ambiance zen par son esthétique et les sons, le titre remplira son objectif avec de jolis panoramas et quelques architectures originales. Sans révolutionner le genre, Bokida laissera un sentiment mitigé par ses énigmes trop secondaires qui ne portent pas assez l'aspect artistique du titre pourtant très réussi.
vignette pour les réseaux
5 commentaires

Comments

 Sylvestre

Je te trouve un peu dur pour le coup Seldell. Surtout que dans ton test tu insistes beaucoup sur le fait que "ce jeu n'est pas pour tout le monde". Alors oui je suis d'accord, mais c'est justement le parti pris fortement original qui rend ce jeu intéressant à mon avis !
Et puis quand on y réfléchit, aucun jeu n'est "fait pour tout le monde" ...

 Seldell

C'est toujours la même chose. Je mets des bonnes notes en rafale à des jeux et on me dit "tu es trop complaisant, faut pas hésiter à rentrer un peu dedans", je mets une note plus neutre et on me dit "tu es trop dur". Ravi

Comme je l'ai dit, c'est un sourire sceptique comme là si on se base sur les puzzles comme coeur du jeu mais aussi si on considère l'exploration et la contemplation centrale pour les raisons suivante :

Dans le cas où les puzzles sont le cœur : je ne les trouve pas très nombreux, pas très intéressants et parfois fastidieux à réaliser pour rien malgré quelques bonnes idées.

Dans le cas où l'exploration et la contemplation sont le cœur du jeu : j'aurai trouvé plus logique d'avoir des énigmes secondaires et "faciles" pour porter la visite, et non pas des énigmes, encore une fois, fastidieuses parfois qui coupent dans le rythme de découverte pour rien et agacent.

Un bon exemple est Old Man's Journey clairement orienté narration et contemplation mais qui propose des énigmes très simples et secondaires qui occupent le joueur au lieu de juste le faire avancer en ligne droite. Pour autant, ces énigmes ne le bloquent pas avec des mécaniques et énigmes parfois bancales qui est ce que je reproche à Bokida.

Quand je dis qu'on ne peut pas le conseiller à tout le monde, ce que je veux dire c'est qu'on ne peut pas le conseiller aux gens qui aiment les énigmes je trouve, et pas vraiment non plus aux gens qui aiment l'exploration et la contemplation. Ce n'est pas l'idée de plaire à tout le monde (au sens très large et casu).

 gueuledegame

"Seuls les joueurs les plus patients aimant la recherche, les énigmes obscures et les tentatives hasardeuses pourront trouver satisfaction"
Est-ce que c'est un peu dans l'esprit d'Antichamber comme 'obscurité' ?

 Seldell

De souvenir il y a une énigme qui fait penser à Antichamber. Mais sinon ce sont quasiment toutes de petites énigmes différentes qui ne brillent pas trop par leur originalité pour certaines ou qui ne sont pas très claires dans un premier temps voire fastidieuses à réaliser, d'où le doute sur la bonne méthode de résolution.

Si on juge le jeu sur l'aspect contemplatif et qu'on considère que les énigmes sont secondaires ou des "excuses", le jeu est sympa et fait passer un bon moment. Si l'on espère un peu plus des énigmes que de l'ambiance, on sera déçu. Je me suis basé sur ce dernier critère pour le Carlo mais j'ai beaucoup hésité.

 Itooh

Tiens, je connaissais pas du tout ! Je me laisserai peut-être tenter malgré tout… L'esthétique est plutôt sympa, et j'aime généralement bien les puzzles en petits monde ouvert avec très peu d'indications (Fract OSC, The Witness…).
Dommage que le level-design des énigmes ne tienne pas la route. Mais à l'occasion, pourquoi pas !