The Last Door, le Point'n Click lovecraftien - Test

Test - The Last Door, le Point'n Click lovecraftien

 Vague
Rédigé par Vague
Publié le 18/12/2013

A l'heure où le réalisme des jeux est de plus en plus poussé au détriment de l'imagination, le studio espagnol The Game Kitchen débarque depuis quelques mois avec son « petit » jeu gratuit en basse résolution – comprenez des gros pixels bien gras. Pourtant, The Last Door, qui compte aujourd'hui trois épisodes jouables avec un quatrième de prévu, m'a complètement happé dans son univers et son ambiance fantastique saupoudrée d'horreur.  Retour sur ce jeu pas comme les autres...

En porte-à-faux

Pour commencer, je vais devoir admettre que la scène d'introduction du chapitre 1 de The Last Door est l'une de celles qui m'a le plus marqué parmi tous les jeux auxquels j'ai pu jouer. Chargée d'émotion et d'effroi, elle donne immédiatement le ton... Le jeu est un point'n click simple avec un curseur pour se déplacer, regarder un objet et/ou le prendre et c'est tout ! Les énigmes et les associations d'objets sont pour la majorité évidentes et nous sommes bien loin de l'illogisme des jeux d'aventure du début des années 90. L'histoire, quant à elle, se déroule à la fin du XIXe siècle. Nous incarnons Jeremiah Dewitt qui entreprend un voyage à travers la Grande-Bretagne après avoir reçu une lettre de son ami d'enfance. Durant les trois épisodes, nous visitons des lieux aussi glauques les uns que les autres, du manoir anglais en passant par l'ancien pensionnat écossais. Même si le premier épisode ne présente aucun PnJ, les deux suivants rajoutent des dialogues. Hélas, il n'y a pas de choix influençant l'aventure... Qu'importe, son ambiance digne des plus grands écrivains du fantastique est l'essence même du jeu. S'inspirant fortement de H.P Lovecraft et d'Edgar Allan Poe, ceux qui auront lu Le Chat Noir ou d'autres nouvelles d'un de ces deux auteurs retrouveront avec plaisir l'univers très effrayant et perturbant de ces œuvres, sans oublier les nombreuses autres références horrifiques disséminées dans le jeu.

Pixel, fais-moi peur !

Ce qui frappe de prime abord, ce sont ses graphismes : du pixel-art, du vrai, en basse résolution. N'essayez même pas de le mettre en plein écran ! Pourtant ça fonctionne, on s'y croirait et la multitude de détails qui transparaît au travers des sprites est incroyable de réalisme. On sent la moisissure, on imagine très bien la rouille, la poussière ou même le sang qui, pourtant, sont à peine représentés à l'écran. Mais outre un graphisme représentatif de l'ambiance, la partie sonore se doit d'être importante dans ce genre de jeu. Et là encore, les gars de The Game Kitchen n'ont pas fait les choses à moitié. Les bruitages sont très efficaces et nous donnent des frissons alors que nous ne faisons que marcher sur du parquet... ou ouvrir une porte. La musique effrayante et douce à la fois composée par Carlos Viola, alternant piano et orchestration, colle très bien à l'atmosphère terrifiante et "sous-tension" qui parcourt les trois épisodes disponibles à l'heure actuelle. Ce mélange entre le graphisme et la bande sonore utilisée nous invite enfin à faire travailler notre imagination et nous plonge radicalement dans l'univers sombre, malsain et angoissant mais tellement accrocheur de The Last Door.

À condition de s'enfermer dans sa chambre, d'éteindre toute source de lumière, de couper toute communication avec l'extérieur et de mettre son casque sur les oreilles. 

Si tu veux c'est bien, si tu veux pas tant pis !

Pour terminer, revenons sur le mode de financement du jeu. La petite équipe de The Game Kitchen avait lancé un Kickstarter en 2012 pour pouvoir créer et sortir le pilote. Ils avaient récolté les fonds nécessaires et l'épisode 1 a pu éclore en bonne et due forme. Pour la suite, les développeurs ont simplement fait des appels de dons aux fans et pour cela, il suffisait d'offrir quelques dollars, si on le souhaitait bien évidemment. Et la recette fonctionne puisque l'épisode 4 est actuellement prévu pour Janvier 2014 ! En revanche, au moment où je vous écris ce test, je suis incapable de vous dire combien de chapitres sont prévus. Seul l'avenir et l'engouement des développeurs et des joueurs nous le dira. Pour le moment, nous saluons cette démarche et nous ne nous inquiétons pas pour la suite tant cette première saison est réussie !

excellent
AMBIANCE DE FOLIE

Notre avis :

Véritable petit bijou du jeu d'ambiance horrifique indépendant, loin des jeux d'horreur à la mode comme Amnesia, The Last Door se pose ici plutôt comme une sorte de série TV en Pixel art mêlant thriller, drame et horreur. Chaque épisode se parcourt avec délectation et se termine par un petit cliffhanger ne donnant qu'une seule envie... Jouer à la suite et découvrir les tenants et aboutissants de cette histoire fantastique ! Diantre, vivement l'épisode 4 !
vignette pour les réseaux
6 commentaires

Comments

 ozmalight
ozmalight 19 February 2015 à 10h55

J'ai terminé le premier chapitre...l'ambiance sonore est très réussie

Spoiler :

Même si visuellement c'est assez minimaliste, tout a été conçu pour suggérer. Les couleurs, les décors type XIXe siècle sont réussis. Il y a un côté Lovecraftien c'est sûr...mais avec la monotonie et l'ennuie en moins qu'on pourrait avoir après avoir lu la compile de textes de l'auteur. Le jeu est bien rythmé, bien dosé. Et je n'ai pas vraiment terminé le deuxième chapitre, mais l'introduction donne directement le ton. Vraiment génial.

 Moon
Moon 28 December 2013 à 18h13

Pour le coup je suis réellement fan de ce jeu ! La musique, le scénario ... tout est fait pour plonger le joueur dans l'ambiance, et ce malgré un choix esthétique qui pourrait rebuter d'un premier abord !

 Nival
Nival 19 December 2013 à 00h33

1er chapitre fait (compter ~45min en ne se pressant pas), en dépit de mécanismes de gameplay simples et une progression sans embuche, de bonnes trouvailles, une excellente ambiance et des effets réussis, une histoire extrêmement intrigante et bien amenée...
...j'y retourne ;).

PS: j'ai préférer arrêter la vidéo accompagnant ce test rapidement car spoile trop, rien que pour l'intro on perd l'effet de surprise... :/ Ce serait bien de mettre en garde: pour les joueurs intéressés, mieux vaut directement lancer le jeu qui est donc gratuit, que de regarder cette vidéo avant (amha)

PPS: Merci en tout cas pour nous faire découvrir de telles perles!

 Vague
Vague 19 December 2013 à 12h50

L'éternel problème d'en montrer trop sans en montrer assez. C'est vrai que pour ceux qui sont intéressés, il serait mieux de se limiter au test écrit.
En tout cas, content que ce jeu te plaise ! Tu ne seras pas déçu de la suite Clin d'oeil

 Nival
Nival 19 December 2013 à 19h06

Bah j'avoue que j'ai été un peu déçu par la tournure que prennent les évènements à partir de la fin du 2ème épisode :/. L'ambiance reste très sympa, et sacrément diversifiée le long des trois chapitres actuellement disponibles, mais l'histoire devient à mon sens franchement fumeuse et sans grande cohérence, dommage, la force de l'entrée en matière est vite un lointain souvenir à mon sens.
Bon ça ne m'a pas empêcher de les soutenir financièrement, il y a malgré tout de bonnes choses assurément, et puis bon peut-être arriveront-ils finalement à retomber sur leurs pieds par la suite?

 Nival
Nival 18 December 2013 à 23h20

Ça m'a l'air top top top, moi qui avait adoré le superbe Shadow of the Comet (et sa bande originale géniale qui m'a hanté longtemps!), je vais aller m’atteler à ce The Last Door sans attendre!