First Strike: Final Hour, une guerre mondiale à coup d'ogives nucléiares

First Strike: Final Hour, de la stratégie mondiale à coup d'ogives nucléaires

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 02/06/2017

C'est la guerre pour on ne sait quelle raison. L'objectif est simple : la domination mondiale ! Mais les affrontements vont être plus que musclés puisqu'ils vont rapidement utilisez des missiles longue portée transportant une ogive nucléaire ou deux. Radical !

First Strike: Final Hour est un jeu de stratégie dans lequel le joueur prendra le contrôle d'un territoire sur la Terre. En temps réel, il faudra ensuite s'étendre en capturant les territoires adjacents aux siens, effectuer des recherches, créer des défenses anti-missiles mais aussi et surtout créer de nombreuses armes de destruction massive !

Contre 2 à 10 adversaires gérés par l'IA, il faudra également créer des alliances, développer de super-armes et tenter de conserver sa capitale afin de pouvoir les construire et ainsi infliger de gros dégâts. Enfin, l'attaque totale fera tirer l'ensemble des missiles sur un secteur... mais attention à la riposte ! First Strike : Final Hour est disponible sur Windows et Mac pour 11,99€.

First Strike: Final Hour - Trailer - RELEASE 31. OF MAY 2017

vignette pour les réseaux
6 commentaires

Comments

 Mopati

Si on appliquait ce jeu dans la vie, ce serait effrayant...
En vrai, si tu envoies une bombe atomique sur un pays, tu en recevrais une autre sur ta capitale, détruisant ton pays d'un coup et ta vie au passage.
Sans parler des retombées des bombes qui génèreraient un hivers perpétuel cataclysmique.
Brrr... Triste

Me demande comment un principe de un coup = mort peut être appliqué dans un jeu, tiens.
Je suppose qu'ils ont pris la route "pour tuer un homme, il faut lui donner 26 coups d'épées et 37 flèches dans le torse" pour que ce soit intéressant.

En tout cas, le sujet est trop lourd et effrayant pour moi que j'en touche...
Je ne veux pas normaliser ne serait-ce qu'un tout peu une chose aussi effrayante.
Utiliser dans un jeu à grandeur cosmique des bombes atomiques pour détruire des planètes, va encore. C'est grand, c'est majestueux, ça instaure un peu la peur et c'est assez impressionnant.
Mais en utiliser apparemment autant en si peu de temps d'un air assez décomplexé, ça a tendance à un peu réduire l'impact, à rendre le tout plus mondain et plus acceptable.
Je passe le tour pour cette fois. Mort

 100T hammer

Je ne veux pas normaliser ne serait-ce qu'un tout peu une chose aussi effrayante.

Pardon de répondre avec vivacité et peut être en extrapolant tes dires, mais j'aimerais bien qu'on arrête avec ce genre de discours niais et insipide où tout doit être tout beau tout plat sans jamais faire de vague, sans jamais heurter qui que se soit, et en prétendant qu'en ne diffusant que des épisodes des bisounours le monde se porterait forcément mieux.

Je ne vois pas en quoi la surenchère outrancière et l'emphase démesurée normalise quoi que ce soit, ni en quoi ça serait mondain et acceptable...

Je suis friand des épisodes de South Park, et c'est aussi le cas de millions de personnes.
Malgré ça il ne m'est jamais venu à l'idée d'insulter ma boulangère de tous les noms, ni mes profs, ni de tuer l'un de mes camarades pour rigoler et recommencer à l'épisode suivant... et c'est aussi le cas de million de personnes. (À moins qu'il y ait eu des génocides, et des rixes en masse ces derniers temps et que je ne sois pas au courant...)

Faut quand même savoir faire la différence entre virtuel et réel. Et également entre premier et second degré.
Quand GTA 5 s'amuse à mettre en scène des personnages et des situations complètements décalées et exagérés dans le thème des milieux mafieux américains, il faut savoir faire la différence entre parodie et propagande. C'est important.

Parce que des gens incapables de faire la différence entre premier et second degré, de lire entre les lignes, et donc incapables de différencier ironie et sérieux, rumeur et vrai information, discours et propagande, il y en a de plus en plus. Et ça ça fait flipper ! Mais vraiment.

Parce que parmi les gens qui sont incapables d'interpréter quoi que se soit, notamment certains livres pourtant sujets à bien des interprétations et des controverses, ils y en a des bien dangereux...

Alors je suppose, du moins j'espère, que c'est simplement tes mots qui ont dépassés ta pensée et que tu es simplement particulièrement sensible à ce sujet.
Et après tout, tu as bien le droit de ne pas aimer ce jeu pour cette simple raison.
J'ai eu aussi pendant un temps un sujet sensible avec lequel j'avais beaucoup de mal. Et il y avait du coup des sketchs ou des blagues que je ne pouvais pas saquer. Mais j'ai jamais pris les gens qui rigolaient là-dessus pour des criminels ou des apologistes de crimes.

Faut arrêter de délirer. Même si on ne trouve pas ça drôle ou intéressant, ça normalise que dalle !

 Mopati

Oula. Oula. Oulala...
On dirait que tu as complètement compris de travers tout ce que j'ai dis...
Tu as du bien être frustré par tout ce que tu as vu sur ce sujet pour réagir comme ça. Surpris

Alors, tout d'abord, mettons les choses au clair.
Je suis totalement d'accord avec toi.

Rigolons et ridiculisons les choses horribles. C'est parfait pour se relaxer quand à leur existence.
Pleins de gens pensent que ça empirent les choses, mais en réalité, ça fait l'inverse, quand c'est bien utilisé : on a besoin de relâcher la pression, d'en rigoler, de les ridiculiser... C'est bon pour la tête.
Évidemment, ça ne marche que si tu sais de base que ce sont des mauvaises choses. Mais ça, on le sait toujours avant de voir les satires. Sauf apparemment pour les gens dont tu parles qui comprennent tout de travers. Dans leur cas, je pense que le problème vient sans doute de leur entourage, pas des œuvres qu'ils ont mal interprétés.

Alors, je dirais juste que je vois une chose différemment à ce niveau : il y a des moments où c'est mal utilisé. Y a des limites. C'est quand même nul de blesser des gens pour rigoler. Pour ça que ça fait des remous quand c'est des blagues homophobes. C'est un travail extrêmement dur de rendre ce genre de blagues viables.
Surtout que les gens sont pas toujours bien renseignés sur le racisme, et les chances de mauvaise interprétation sont quand même assez élevées comparé au reste.
Mais bah, si c'est le meurtre, la mafia, les armes,... Je pense pas qu'une arme peut être blessées par ces blagues. No problemo.

Pour revenir au sujet principal, l'usage des bombes atomiques dans ce jeu...
C'est juste qu'une bombe atomique mal lancée, et c'est LITTÉRALEMENT la FIN DU MONDE.
Non, je n'exagère pas. La fin de l'espèce humaine. On pourrait peut être survivre sans la société pour nous protéger, mais avec les retombées, l'hiver nucléaire, tout ça... Je doute qu'on puisse y survivre sans la société humaine en question.

Je veux dire, si il y a UNE et une seule chance qu'UN mec comprend mal le truc, ce qui, avec les imbéciles autours, est inévitable, c'est AUGMENTER UN TOUT PETIT PEU les chances de METTRE EN DANGER L’HUMANITÉ ENTIÈRE.

Alors oui, on dirait que j'exagère et tout, et oui, ça va quasiment pas du tout augmenter les chances que ça arrive. Quasiment nul.
Mais on parle quand même de la fin du monde, ici. Et ça, ce n'est pas exagéré. Je préfère éviter ce genre de chose.
C'est pour ça que je dis que c'est effrayant. Au moins, quand c'est utilisé pour faire peur dans les jeux, les personnes qui comprennent mal les choses verront qu'il faut pas jouer avec.

D'où le fait que ça me mette mal à l'aise.

Pas au niveau "olala, les gens vont confondre le second degré avec la réalité, ça va faire du mal aux gens, zut alors.".
Non, plutôt au niveau "j'aime pas si quelque chose à une chance quasi infime de participer à la fin du monde. C'est quand même bien, l'humanité".

Oui, je sais, ça semble ridicule. Mais bon. C'est ce que je pense.
Rions, moquons nous des mauvaises choses.
Mais le sujet est tellement potentiellement dangereux ici que pour moi, ça dépasse la limite acceptable.

Pour moi, si les gens se rendent pas compte de ça, c'est qu'on est déjà pas assez au courant de la dangerosité de la chose.
Moquons-en nous quand les gens s'en rendront compte.

PS : désolé pour le PV, je pensais pas que ce serait si long... >_<

 Mopati

Mh.
Je me sentais paranoïaque quand j'ai écris ça, je pense.
Quasiment aucune chance, ouaip. Je m'en fais trop.

Désolé pour cette surréaction.

 100T hammer

Ah ok, je crois que je comprends les réflexions que tu avais au moment d'écrire ça. C'est certes un sujet assez peu abordé et le potentiel destructeur est là c'est certain...
De mon côté en voyant les graphismes quasiment cartoon et le plan de jeu très schématisé et simplifié je ne comprenais pas en quoi cela aurait pu d'une quelconque façon avoir un rôle significatif dans une banalisation de la destruction de masse.
Ceci dans le tas on trouvera sûrement un allumé ou deux chez qui ça pourrait effectivement réveiller ou influencer la façon d'appréhender le monde.
Enfin s'il faut s'arrêter de vivre à chaque fois qu'un cramé fait ou dit quelque chose de grave... D'où ma réaction assez fougueuse. Tire la langue

D'ailleurs comme tu le dis, les exutoires pour se soulager des pulsions mortifères ça fait du bien.

Bref, t'as surréagis au trailer, j'ai surréagis à ton com... On dit qu'on est quitte ? xD

 Mopati

Allez, on est quitte dans ce cas ! Joyeux

Mais bon, si maintenant les gens commencent à penser à ce qui pourrait être bon ou mauvais pour les autres, c'est déjà mieux que de tout accepter sans sourciller.
C'est déjà un progrès dans le bon sens, même si ça peut être abusé parfois... Ravi