Hover, nos premières impressions - Article

Hover, nos premières impressions

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 28/05/2014

Financé à presque 300% lors de sa campagne Kickstarter, Hover : Revolt of Gamers est un véritable succès. Prenez des éléments de gameplay de Mirror's Edge, ajoutez-y les figures et le cel-shading d'un Jet Set Radio, vous obtiendrez les bases de la recette élaborée par Fusty Games.

C'est à l'occasion du salon "Pix & Tech" de Nîmes que nous avons pu rencontrer les développeurs du jeu sur le stand "Events for games" et poser nos mains sur la bête. Disons-le, nous partions avec quelques appréhensions. En effet, on redoute toujours l'effet trailer dans ces moments là ! C'est bien beau de se faire flatter la rétine en vidéo, mais c'est en jouant qu'on se rend compte de la qualité réelle d'un jeu. La version qui nous a été présentée ne contenait qu'un grand niveau comprenant quelques simples missions. Laissons le temps à l'équipe de Fusty Games d'élaborer du contenu, et attardons-nous plutôt à l'essentiel de cette phase de jeu : le gameplay et la qualité graphique du soft.

Comme dit aux personnes qui nous accompagnaient : "Et ben c'était loin d'être dégueu' !". Plus sérieusement, Hover nous a vraiment fait une très bonne première impression. Le contrôle du personnage est intuitif et on prend vite du plaisir à gambader partout en effectuant quelques tricks au passage. La possibilité de charger son saut au moyen d'une touche pour gagner en hauteur est d'ailleurs bien amenée et elle permet d'accroître un sentiment de liberté déjà bien présent. Il reste bien sûr quelques ajustements à faire pour peaufiner tout ça, notamment concernant la lisibilité et l'animation des figures, mais le potentiel est là. Du côté de la technique, Hover peut se vanter d'être graphiquement très impressionnant. Fluide, pourvu de nombreux effets visuels et d'une direction artistique cohérente, il possède déjà une identité forte qui séduit au premier coup d'oeil. Salon oblige, nous n'avons hélas pas pu découvrir la partie sonore du titre... mais nous avons rapidement été consolés par la possibilité d'essayer l'Occulus Rift pour une session de jeu bonus ! Encore en phase de test, l'expérience était intéressante malgré quelques soucis au niveau du calibrage de la gyroscopie.

Au final, ce premier contact avec Hover : Revolt of Gamers fut très engageant et nous avons hâte de le retrouver à un stade plus avancé. Beau, agréable à jouer, nous n'attendons maintenant que de voir ce que Fusty Games nous prépare en matière de contenu. Réponse d'ici quelques mois ?

Nous remercions chaleureusement Events For Games, grâce à qui nous avons pu découvrir de nombreux jeux et rencontrer de passionnants développeurs au cours de ce salon.

"Hover" short trailer 2016

vignette pour les réseaux
11 commentaires

Comments

 TheAetheR

Ça peut pas être un mauvais jeu y'a des néons, du fluo et de la chiptune.

 Sashimi

Enfin peut-être un genre de successeur à Mirror Edge sauce disco-techno. \o/

 Leblop

Pt'être bien que ce sera bien !!

 Streepfire

Le jeu a l'air très nerveux, et ce n'est sans doute pas difficile de reproduire les tricks de la vidéo. Ça a l'air cool !

 Skillo

Trop envie de tester ça avec l'occulus rift sérieusement.

 100T hammer

OMG !
Si la plate-forme est réussie (level design et gameplay), je sens que je vais kiffer !
Un peu d'exploration avec des zones cachées ça serait bien aussi. : )

 HyomaMuroga

J'espère qu'il y aura une vue à la troisième personne

 bombo

Y en a une à priori elle apparaît dans la vidéo si tu fais attention.

 At0mium

Je confirme ! Clin d'oeil

 Kaz'

Il dépote ! J'adore les couleurs très flashs et disco (?!). Je me laisserai bien tenter par l'expérience ! J'espère que la BO sera à la hauteur !

Pages