Indie Music – Obduction, une ambiance propice à la réflexion

Indie Music – Obduction : une ambiance propice à la réflexion

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 02/09/2016

Saviez-vous qu’une rumeur prétendrait qu’un test d’Obduction était en préparation chez IndieMag mais que le testeur se serait cassé les dents à de nombreuses reprises sur les énigmes retorses ? Pour vous faire patienter en attendant, nous souhaitions vous proposer un aperçu de l’univers d’Obduction et plus particulièrement, de son ost qui nous offre 28 pistes discrètes et pourtant si présentes en jeu !

Pour la petite histoire, Obduction a été développé par Cyan Worlds, le studio responsable de nombreux titres à forte notoriété dont Myst, Riven, Uru etc. Avec Obduction, Cyan marque un retour aux sources du jeu d’aventure à la première personne. Pour l’occasion, Robyn Miller, fondateur du studio avec son frère Rand et compositeur attitré, revient apporter sa pierre après avoir pourtant quitté Cyan il y a des années. Après tout, afin de retrouver la saveur des jeux de l’époque, quoi de mieux que d’en assembler les mêmes ingrédients ?

L’ost d’Obduction a le mérite de savoir se faire discrète en jeu. Elle ne tente pas spécialement de nous rappeler qu’elle existe, se contentant de se déployer sur certains passages et zones. Et pourtant, à coup de notes de pianos, de guitare psychédélique et lancinante ainsi que de divers sons d’ambiance, l’ost nous fait ressentir à quel point nous sommes perdus et démunis face à ce monde gigantesque, fourmillant de secrets et d’énigmes de plus en plus absconses. Mais le point le plus important à retenir de cet album est que jamais, il ne nous empêche de nous concentrer. Au contraire, il nous met en condition pour faire fonctionner nos neurones et c’est à peu près tout ce que l’on lui demande.               

vignette pour les réseaux
1 commentaire

Comments

 Midare
Midare 02 September 2016 à 20h59

Myst III > All <3