Les Carlo d'or 2017 de Nimelya

Le top de l'année 2017 de... Nimelya

 Nimelya
Rédigé par Nimelya
Publié le 27/12/2017

Aujourd'hui et jusqu'à la fin de la semaine, on continue le top des jeux ayant marqué les membres de l'équipe du site. Celui du jour est rédigé par Nimelya. Quels sont les jeux que notre rédactrice retiendra de son année 2017 et quelles sont ses attentes pour l'année à venir ?

Ce jeu que j'ai découvert sur le tard

Owlboy

Découvert n’est pas forcément le terme le plus approprié pour Owlboy ici puisqu’il s’agissait d’un projet que je surveillais depuis quelques années. Cependant, je n’ai pris le temps de lancer cette aventure qu’il y a quelques mois de ça et je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt. Je n’ai pas été déçue par le jeu qui tient ses promesses d’hommage aux Zelda 2D. L’univers et les graphismes m’ont ébloui, le gameplay est bien pensé bien qu’il aurait parfois mérité d’être un peu plus difficile. La durée de l’aventure était justement dosée malgré quelques erreurs de rythme. En résumé, Owlboy n’est pas sans défauts mais reste une jolie pépite.

 

Les 3 jeux préférés de Nimelya en 2017

Hollow Knight

2017 aura été riche en projets suivis depuis longtemps rendus enfin disponibles. Deux auront réussis à se placer dans mon top 3. Si l’année dernière j’avais placé dans mon classement le metroid-like Momodora : Reverie Under The Moonlight, je continue dans cette lancée et ne peut pas mettre Hollow Knight ailleurs qu’en-tête. Ses environnements, sa bande son et son gameplay m’ont passionné. Je n’ai pas vu le temps passé dessus et après plus de 50h, y retourner ne me pose aucun problème. La qualité de ce titre ne fait aucun doute.


A Hat In Time

A Hat In Time a fait de grandes promesses depuis son Kickstarter. Plus le temps passait, plus j’appréhendais sa sortie et avait peur d’être déçue. Mais au bout de quelques minutes à explorer le premier monde, ces doutes se sont envolés. Le jeu offre un hommage à la hauteur des platformers 3D de mon enfance, avec une héroïne charismatique à la palette de mouvements intuitive, des mondes parfois inégaux dans leur direction artistique, mais l’amusement, les sourires grâce à des références et petites blagues bien placées, ainsi que l’envie de tout collecter étaient bien là.


Snake Pass

Snake Pass m’a laissé un très bon souvenir à son égard. Son univers coloré fait mouche et surtout, l’originalité de son gameplay à travers le contrôle d’un serpent ne pouvant que s’agripper et glisser fait tout son charme. Il faut un temps d’adaptation, ne pas pouvoir courir et sauter comme dans les platformers classiques est déroutant. Le jeu propose de réels challenges bien dosés lorsque l’on cherche à le compléter totalement. Je suis malgré tout un peu restée sur ma faim et aurait voulu qu’il dure encore un peu plus longtemps tant il m’a plu, mais je ne peux que le recommander.

Cook, Serve, Delicious! 2 arrive au pied du podium mais il aurait largement mérité sa place dessus tant j’ai passé et passe encore du temps sur ce jeu de cuisine où il faut faire preuve de rapidité et dextérité.

 

Ce jeu qui m'a déçu

Yooka Laylee

Yooka Laylee est sans doute ma plus grosse déception de l’année. Je surveillais ce projet comme beaucoup depuis longtemps, mais plutôt de loin, n’ayant jamais fait Banjo-Kazooie et ne faisant ainsi pas partie des nostalgiques. Si le jeu est loin d’être mauvais, il me paraît tout à fait oubliable. L’univers ne m’a pas du tout accroché. Je ne me suis pas amusée dessus et je me suis imposée de le terminer à contre cœur. Ainsi, l’expérience s’est presque transformée en une corvée pour moi. S’il y a de bonnes idées de gameplay, celles-ci ne sont qu’au final des redites du jeu original, chose dont je me suis aperçue une fois que j’ai pu comparer les deux.

 

Ce jeu que je dois absolument rattraper

Cuphead

Ma priorité actuelle est de lancer l’acclamé Cuphead, le boss rush parsemé de niveaux run’n’gun. Je pense qu’il n’est pas très utile de le présenter en détails, vous avez difficilement pu passer à côté. Entre son univers visuel incroyable et son gameplay mettant à l’épreuve les réflexes et les nerfs des joueurs, l’attente autour de ce projet depuis plusieurs années aura valu la peine pour une grande partie des gens, j’ai donc hâte de me faire mon propre avis sur le jeu et de tester mes capacités.

Nombreux sont les jeux que je n’ai pas encore eu le temps de commencer mais que j’espère pouvoir lancer durant 2018, en guise de bonne résolution ; Hand Of Fate 2, Inside ou encore The Sexy Brutale.

 

Ce jeu auquel je joue encore en 2017

Rocket League

Véritable mastodonte chez les indés, la popularité de Rocket League ne décroît pas, tout comme l’intérêt que j’y porte. Les jeux de sport ne m’attirent pas du tout de base et encore moins ceux de football, mais son gameplay est original et le fait de pouvoir s’amuser entre amis est un excellent point pour continuer d’y jouer. La courbe de progression est longue mais la motivation de s’améliorer et de toujours mieux contrôler sa voiture comme le ballon m’amène à lancer des matchs souvent, tout comme les mises à jour régulières apportées.

Les 3 jeux les plus attendus de Nimelya pour 2018

Hacktag

J’ai longtemps hésité à mettre Hacktag dans mon top 3. Il était déjà présent dans cette section l’an dernier et l’accès anticipé de ce jeu de coopération et d’infiltration a commencé durant le premier semestre. J’ai déjà passé de nombreuses dizaines d’heures dessus, mais le jeu est encore loin d’être terminé et de proposer tout ce qui est prévu. Je préfère donc le remettre ici, puisque je suis impatiente de voir les nouveautés qui arriveront et qui rendront le jeu encore plus intéressant et amusant.


Indivisible 

Indivisible est là encore un jeu en développement depuis un sacré moment, mais il semblerait qu’il pointe enfin le bout de son nez l’an prochain. Ce platformer-RPG a l’air très dynamique et l’univers graphique est très attirant, me rappelant un peu celui des Ghibli, de quoi attiser ma curiosité et me donner l’envie de jouer dès qu’il sera disponible.


Tunic

Récemment rebaptisé Tunic, ce jeu d’aventure en vue isométrique et s’inspirant des Zelda met en scène un petit renard dans une tunique verte qui rappellera forcément Link. Il a lui aussi su capter mon intérêt depuis un moment. Nous en savons encore relativement peu sur ce projet, mais j’ai hâte d’en apprendre plus. 

vignette pour les réseaux
8 commentaires

Comments

 JeanDeMi
JeanDeMi 02 January 2018 à 16h21

Super Top et agréable à lire Content
Je te conseille Hand of Fate 2, ayant aimé le premier du nom, le second est encore mieux avec pas mal de nouveautés. Puis ils ont pas arrêté de patché le jeu depuis le lancement, donc ils sont au taquet, même après sa sortie, un bon studio en somme.

Alors je ne connaissais pas Indivisible, je suis allé jeter un coup d'œil sur leur page de collecte, et punaise j'ai été étonné. Ils ont collecté 2 millions de dollars Surpris
Ca me parait énorme! Leur premier objectif de réalisation était d'1.6 M de dollars.
Quelqu'un aurait un lien vers un article qui explique les coûts?!
Tous les projets sont différents, mais qd je vois hollow knight qui a ramassé 50 000 dollars pour une qualité au poil, ça fait une sacré différence et je me demande quelle est la justification pour avoir autant de dépenses (en kickstarter je parle).

 Nimelya
Nimelya 03 January 2018 à 00h42

Merci beaucoup Clin d'oeil
A vrai dire, j'ai déjà commencé à toucher un peu à HoF 2, enfin, une petite demie-heure mais je ne me suis pas encore assez investie dedans. Je ne doute pas de sa qualité, le premier était déjà bon et celui-ci semble encore meilleur !

Pour le cas d'Indivisible, il faut savoir que le studio derrière n'en est pas à son premier jeu, ce sont les créateurs de Skullgirls, un jeu de versus assez reconnu et apprécié. Je suis donc plutôt confiante sur la qualité du jeu lorsqu'il sortira.
Pour les budgets, il n'y a pas de règle générale, chaque projet se fixe un budget qui parfois parait énorme, mais souvent le coût réel d'un jeu est sous-estimé. Tout dépend de la taille de l'équipe, il y a aussi les locaux loués, les artistes complémentaires de renommée qui parfois viennent sur le projet (comme pour Indivisible), le type de production, etc..
La plupart du temps tout est détaillé dans les campagnes, il y a d'ailleurs un long paragraphe traitant le sujet sur leur Indiegogo, disant que la somme peut justement paraître énorme mais qu'il y a des raisons à cela, c'est intéressant à lire ! Content

 The_Icehouse

Super Nimelya ! Avec le "top" d'Atelier Sentô, le tien est sans doute celui qui correspond le plus à mes goûts. Du coup je vais m'empresser de récupérer les jeux que je ne connaissais pas Clin d'oeil (sauf peut-être Rocket League, mais c'est peut-être une grosse erreur de ma part)
Bonne année à tous !

 Nimelya
Nimelya 03 January 2018 à 00h31

Ravie qu'il te plaise et puisse te faire découvrir de nouveaux jeux dans ce cas Clin d'oeil

J'ai hésité à mettre Rocket League étant donné qu'il est très populaire, mais après tout ça reste un joli succès pour des indés qu'il faut saluer. C'est un jeu que je ne pensais pas apprécier lorsque je l'ai commencé et finalement je m'y amuse beaucoup avec des amis.

Merci, bonne année à toi également ! Joyeux

 MacCAM
MacCAM 27 December 2017 à 23h12

Troisième top et troisième apparition de Hollow Knight en jeux préférés... Je sais au moins quel jeu je dois absolument rattraper pour l'année prochaine Ravi

 Nimelya
Nimelya 03 January 2018 à 00h32

Je ne peux qu'appuyer cette décision, c'est une sacrée pépite... Clin d'oeil

 Soldat321
Soldat321 27 December 2017 à 19h32

Dans le paragraphe sur Hollow Knight on peut lire "2018 aura été riche en projets suivis depuis longtemps rendus enfin disponibles". Je pense que vous vouliez dire 2017 puisque 2018 n'a pas encore commencé Ravi Tout en espérant que l'année qui vient soit aussi riche que 2017.

 Nimelya
Nimelya 27 December 2017 à 21h41

Je dois être trop pressée d'être l'année prochaine, haha
Désolée et merci de l'avoir signalé Clin d'oeil