Fingered, test du « Qui est-ce » à la sauce McMillen

Test - Fingered, test du « Qui est-ce ? » à la sauce McMillen

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 20/08/2015

Après nous avoir régalé avec l’édition Rebirth de The Binding of Isaac, Edmund McMillen nous revient finalement avec Fingered, un petit jeu qui est loin d’avoir la profondeur de gameplay d’un Isaac justement mais qui pour un prix tout petit (1,99€) saura certainement vous amuser… pour peu que vous lisiez un minimum l’anglais.

Pointer du doigt

Le principe de Fingered est simple : en tant que flic, vous allez devoir décider de qui envoyer sur la chaise électrique ou non. Pour nous aider dans notre tâche, les victimes de crimes viennent témoigner devant leur agresseur, qui est bien entendu mélangé avec tout un tas d’autres suspects. Mais comme la victime n’a pas la meilleure mémoire du monde et même, dans certains cas, ne semble pas très coopérative, les indices qu’elle va nous distiller peuvent être justes, à peu près juste ou carrément faux. Au joueur de démêler le vrai du faux.

Là où le bât blesse pour nous autres, joueurs francophones, c’est que Fingered est en anglais. Chaque victime nous fournit quatre indices qui peuvent aller du simple « je suis certain qu’il est grand » à « je pense qu’il n’est ni vieux, ni riche ». Seulement voilà, tournées en anglais, certaines phrases peuvent présenter des difficultés pour ceux qui ne lisent pas la langue de nos amis les Anglais.

Qui est-ce ?

Mis de côté ce désagrément, Fingered est à 100% un jeu signé Edmund McMillen. On y reconnait la patte graphique – chaque personnage est à lui seul une caricature – ainsi que l’humour noir et potache qui était déjà présent dans The Binding of Isaac et, dans une moindre mesure, dans Super Meat Boy. Dans Fingered, il va falloir enchainer le plus de jours possible sans tuer un seul innocent (entrainant le cas échéant un game over), ce qui va se révéler plutôt ardu tant les indices proposés sont tantôt vagues, tantôt erronés. Heureusement, nous pourrons relâcher tout suspect qui nous semble innocent afin de réduire la liste des suspects.

Petit bonus sans grande utilité : il est possible de rentrer un prénom dans une fausse base de données du jeu et d’imprimer – littéralement sortir une image au format PNG – un avis de recherche tiré aléatoirement avec ce nom. Un peu d’idiotie n’a jamais fait de mal n’est-ce pas ?

bon
AMUSANT

Notre avis :

Loin de chercher à égaler la profondeur et la rejouabilité d’un The Binding of Isaac, Fingered est une sorte de « Qui est-ce ? » qui ne devrait pas vous occuper plus de quelques heures, à moins de vouloir vous acharner à remporter tous les succès Steam. Pour 1,99€, nous avons là un petit jeu qui certes, ne supporte pas le mode plein écran (sommes-nous bien en 2015 ?) mais qui est bourré d’humour et de références bien débiles.

Fingered Trailer

vignette pour les réseaux
10 commentaires

Comments

 Aleph0
Aleph0 23 August 2015 à 15h18

il va falloir enchainer le plus de jours possible sans tuer un seul innocent (entrainant le cas échéant un game over)

On a en fait droit à un "continue" après avoir tué un innocent. C'est donc au bout de la 2ème erreur que cela entraîne un game over. Clin d'oeil

Sinon, je pense que tu as bien cerné les points forts et les points faibles du jeu dans ce test. Après, je rajouterai peut être que même quand on se débrouille bien en anglais et qu'on comprend les indices, ils ne sont pas toujours très clairs par rapport à la DA du jeu. Quand un témoin nous dit "il était mignon", ce n'est pas évident de voir ceux qui le sont avec cette DA.

Quoi qu'il en soit, un jeu à courte session qui reste bien sympa et vraiment pas cher ! Content

 Dryon
Dryon 20 August 2015 à 23h32

Vouloir profiter d'Internet ou du monde vidéo-ludique sans comprendre l'anglais, c'est comme de vivre avec des oeillères et des boules quies, j'ai de la peine à imaginer cette situation vivable.

Sinon ce petit jeu me donne bien envie Content

 Lussyole

Ho tu sais, ça se fait de vivre en ayant un anglais hyper limité. Certes on passe à côté de certaines choses, et ici de jeux, mais ce n'est pas invivable. Que ce soit par choix ou non, à part quelques "restrictions" et encore (pour le JV il est parfois possible de se trouver des patch fr, sinon on se tourne vers un autre jeu, ce n'est pas ce qu'il manque de nos jours) profiter d'internet ou du monde vidéo-ludique se fait très bien. Ravi

 b2zoMTB

Vu le prix je vais tenter l'expérience, même si l'anglais risque de me bloquer.

 Lussyole

Comme je le craignais et qui est confirmer ici, mon faible niveau d'anglais va sûrement m'obliger à faire l'impasse sur ce jeu, parce que jouer avec un dico n'a pour moi rien d'amusant.

Mais l'idée de ce "Qui est-ce" est plutôt sympa et j'imagine bien le grain de folie typique d'Edmund McMillen qui doit animer le jeu.

 Pompier15

Ce jeu a-t-il un support pour les mods ? Si oui peut être pouvons nous espérer une traduction grâce à la communauté Content

 Avorpal

Espérons qu'il soit traduit oui, il le mérite puisque le gameplay repose à 100% sur notre compréhension des indices Ravi

 rafi1309

Une traduction n'est pas vraiment un mod en soit, n'importe quelle jeu peut être traduit en fait, donc c'est très probable, oui.

 Aleph0
Aleph0 20 August 2015 à 18h53

Je pense que je vais me laisser tenter, j'ai rarement été déçu par les jeux d'Edmund McMillen. Merci pour ce test en tout cas. Content

 gueuledegame

"ne supporte pas le mode plein écran " diantre ! Un deal breaker pour moi