Defect : Spaceship Destruction Kit, créer son vaisseau pour se le faire voler

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 23/07/2015

Dur dur d'être capitaine de vaisseau spatial, surtout quand on ne peut pas faire confiance à son équipage ! La mutinerie, c'est une idée pour une fois amusante, mise en place par le studio Three Phase Interactive. En effet, vous ne garderez jamais votre navette de guerre bien longtemps...

Le valeureux leader et son vilain équipage

Dans Defect : Spaceship Destruction Kit, vous incarnez un capitaine devant réaliser diverses missions dans l'espace, telles que détruire des vagues d'ennemis, capturer des stations spatiales, évacuer des civils dans un vaisseau en flamme (dans l'espace, oui), ou encore vous infiltrer dans une base ennemie à l'aide d'un vaisseau ressemblant assez aux leurs, le tout dans un jeu d'action en vue du dessus.

Sitôt la mission réussie, votre équipage se révoltera contre votre commandement et vous volera ni plus ni moins votre vaisseau après vous avoir jeté en dehors de celui-ci ! Recruter dans les prisons n'était définitivement pas une bonne idée... Dès lors, vous aurez tout le loisir de créer un nouveau bâtiment de guerre pour continuer les missions avec un nouvel équipage, et aller botter l'arrière train aux mutins contrôlant le précédent vaisseau.

Un cycle de création et de destruction (et de vengeance)

A chaque début de cycle, vous aurez toute la liberté de créer un vaisseau sur mesure grâce aux nombreuses pièces disponibles, dont on pourra faire varier la position ou la taille. Tout d'abord, le coeur sera ce qui donnera la puissance à l'ensemble de la structure et devra à tout prix être protégé : le moindre contact avec un tir signera l'immédiate destruction du vaisseau. Du côté des armes, la variété sera présente : lasers, mitraillettes, railguns, torpilles, canons anti-aérien ou missiles répondront à des situations précises. Pour le reste, on composera avec l'équipage donnant des bonus, les coques, les ailes, les moteurs et les équipements spéciaux comme un radar, un bouclier ou un réducteur d'ions entre autres.

A la fin de la mission qui suivra la construction, le joueur rencontrera un boss qu'il connait bien : il s'agit du vaisseau précédemment volé, contrôlé par les mutins ! Branle-bas de combat, il faudra leur mettre une raclée pour se venger ! Et c'est ici qu'un aspect tactique sera à prendre en compte : se créer un vaisseau puissant sera important pour réussir la mission, mais il sera nécessaire de garder en tête qu'il faudra être capable de vaincre sa création plus tard. Le joueur devra donc penser à inclure volontairement quelques failles dans son oeuvre pour être en mesure de prendre le dessus sur elle, jusqu'à se faire à nouveau voler son vaisseau, et ainsi de suite !

Si aucun mode multi n'est prévu, il sera possible d'affronter les créations d'autres joueurs contrôlées par une IA. Financé ce matin à hauteur de 43 000 dollars sur 40 000 sur Kickstarter, Defect : Spaceship Destruction Kit est prévu pour mai 2016 avec un accès anticipé en octobre 2015, sur Windows, Linux, Mac, iOS et Android. Vous pouvez d'ors et déjà vous y essayer dans une démo disponible sur Steam, pour Mac et Windows. Il sera à terme traduit en français.

Defect, un concept basé sur la vengeance | Indie Preview (PC)

vignette pour les réseaux
2 commentaires

Comments

 Avorpal

Je test la démo dès que j'ai le temps, ça a l'air trop fun !

 Nival

Je trouve l'idée à la fois "WTFesque" et assez géniale! Joyeux
Après, à voir comment cela se concrétisera, il va falloir des mécaniques de jeu savamment agencées pour tirer de ce concept de départ très bien trouvé un jeu réellement intéressant.
(en même temps ya une démo --> yapuka! Tire la langue )