Eco, un simulateur de mondes façon Minecraft

Eco : un simulateur de mondes façon Minecraft

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 10/08/2015

À première vue, Eco – un nouveau projet dévoilé sur Kickstarter par les créateurs de Vessel – est un sandbox qui s’apparente à Minecraft tant il semble en reprendre le style voxel et le principe de base de la construction. Mais ce n’est qu’à première vue car dans le détail, Eco se démarque par de nombreuses idées qui devraient en faire un jeu bien à part et qui se présente lui-même comme un jeu de survie non pas individuel mais global. Intrigué ?

Tu ne pollueras point

L’idée centrale autour d’Eco est simple : bâtir un monde à partir de rien. Mais là où il diffère de Minecraft est que ce monde (le serveur) dans lequel le joueur débarque possède un équilibre qui lui est propre ou autrement dit, un écosystème. Libre au joueur de le respecter ou non mais il pourrait très rapidement en résulter des conséquences graves pour son environnement s’il n’y prend pas garde : déforestation, pollution… Et un monde ravagé est un monde qui ne se pérennise pas (adieu précieuses ressources).

Par ailleurs, Eco sera pourvu d’une faune et d’une flore qui continuera de vivre et d’évoluer, que le joueur soit connecté à son serveur ou non. Tout comme l’environnement, il faudra prendre garde car s’il a besoin de chasser pour se nourrir, abuser de l’arc et tuer un trop grand nombre d’animaux aura un impact sur la reproduction de l’espèce en question.

La loi, c’est nous

Mais où est le fun s’il faut marcher sur des œufs pour construire son havre de paix ? Tout l’intérêt d’Eco justement est de proposer non pas un objectif individuel mais bien collectif : celui de construire son monde avec d’autres joueurs tout en conservant un équilibre des ressources. Pour ce faire, une des feature les plus curieuses d’Eco est qu’il sera possible de faire voter des lois en groupe. Si une loi qui passe stipule que dorénavant, la pêche de saumon est interdite, le joueur ne pourra plus accomplir cette action.

Par ailleurs, l’économie aura une place capitale dans les échanges entre joueurs. Comme notre personnage aura certaines spécialités (chasse, menuiserie…) cela signifie qu’il ne pourra pas nécessairement tout construire ou crafter de lui-même. Il faudra alors demander de l’aide à un autre camarade de jeu afin d’échanger des biens et des services. Ces demandes apparaitront alors sous forme de quêtes puisque le joueur demandeur devra rémunérer celui qui lui apportera son aide.

Fable écologique

Bien que très proche de Minecraft dans son approche graphique, Eco se repose donc sur une vision plus réaliste et terre à terre, ce qui en fait un simulateur de monde en quelque sorte. Bâtir seul une maison n’est pas aussi évident que le titre de Mojang et il faudra donc parfois se reposer sur le savoir-faire d’autres joueurs pour atteindre ses objectifs. Enfin, petit plus qu’il sera possible de configurer à la création d’un serveur, notre monde pourra subir des catastrophes telles que la chute d’un météore ou le réchauffement climatique entrainant une montée des eaux. Seul le développement de technologies adéquates contrera ces « désagréments ».

En financement sur Kickstarter depuis le 7 août, Eco, qui est le projet du studio Strange Loop Games, demande 100.000$ pour être financé et devrait sortir, en cas de succès, d’ici début 2016. Envie de changement après l’éternelle domination de Minecraft ? Eco est peut-être ce qu’il vous faut

Eco, Kickstarter Trailer

vignette pour les réseaux
16 commentaires

Comments

 Pompier15

Déjà 40K j'espère qu'il sera financé avec succès Content

 gueuledegame

Vessel était tellement bon que leur nouveau projet m'intrigue énormément. D'autant qu'il y avait déjà un côté organique/vivant par la mécanique des fluides qu'on pouvait animer et mélanger.

Précision: le jeu est prévu pour début 2017 et non 2016. Ce qui est d'ailleurs plus raisonnable étant donné l'ambition Content

 Fir3fly03

L'idée d'apporter un peu d'écologie dans ce genre de jeu, me plait énormément. En plus aimant beaucoup Minecraft je suis assez intéressée. Par contre la perspective de jeu sur serveur là pas contre ça me refroidis. Même si jouer à plusieurs est toujours fun, je crains les débordements, le tout et n'importe quoi.

Mais bon l'idée est très bonne donc à voir ce qu'il donnera;

 Aleph0
Aleph0 10 August 2015 à 21h06

Il n'y a rien à faire, ce style de DA, ce n'est pas du tout mon truc... En plus, les animaux ont juste l'air de glisser et de bugger de partout dans la vidéo. Bon, pour les animaux, je pense que le fait qu'il soit en développement y est pour quelque chose. Bref, quoi qu'il en soit, je passe mon tour. Neutre

 PangKo
PangKo 10 August 2015 à 18h18

Je ne suis pas très Minecraft ou autre SandBox, mais là le concept, différent, me tente quand même, je suivrai ça sortie, si il sort, d'un œil curieux !!!

 KaKaShUruKioRa

Je trouve formidable un jeu comme cela ! C'est extra de voir que quelqu'un dans le monde du jeu-vidéo (bien il n'y a pas qu'eux) tente de mené un expérience ludique visant à un véritable projet d'éducation à l'environnement (écosystème), à citoyenneté (mise en place de loi par les joueurs), au vivre ensemble construire, travail main dans la main.
Si ce jeu est bien fait, j'espère sincèrement qu'il rencontrera un franc succès, c'est tout à fait le genre de jeu qui peut être à la fois très fun, et à la fois formateur pour nos génération suivante. (J'en espère peut-être trop... mais l'initiative me plait fortement)

Bon courage à eux en tout cas ! Et je reste aux aguets !

 Nival
Nival 10 August 2015 à 17h01

Je trouve qu'au-delà déjà du principe d'équilibre écologique à préserver, de limite dans le craft et la construction en fonction des spécialisations, du volet social et économique, ce projet s'émancipe aussi de Minecraft, mine de rien par son aspect graphique:en effet les quelques visuels présentés mettent en avant la manifeste volonté des développeurs d'aller bien plus loin qu'une représentation cubique de leur univers de voxels. C'est vrai que la chose peut paraître balbutiante, mais déjà la faune propose des modélisations classiques, et les décors voient leurs bords adoucis. J'espère que la chose sera poussée plus loin (pour s'approcher au plus près des très encourageants artwork), pour un rendu plus plaisant encore, moins grossier et caricatural que son illustre aîné, et plus propice à mon sens à apporter immersion et volonté de préserver son petit univers virtuel.

 Avorpal

Tout juste, tu as toujours les bon mots héhé. Perso, et ça se rend sûrement dans l'article, je ne suis absolument pas joueur Minecraft mais je suis très très intrigué par ce qu'ils essayent d'accomplir. À voir ce qu'il va donner.

 Nival
Nival 10 August 2015 à 17h50

Pareil, Minecraft ne m'a absolument jamais tenté, mais çui-là... je vais garder un œil dessus Clin d'oeil .

 MaximeG

J'ai tout de même peur pour lui qu'il ne reste dans l'ombre de Minecraft.

Par contre, la dimension sociale, écologique et économique ont l'air en effet super inspiré!

Pages