Nos impressions sur Shovel Knight : Specter of Torment, la nouvelle campagne avec le chevalier à la faux

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 06/03/2017

Après une aventure avec un chevalier à la pelle, puis celle avec un alchimiste, Yacht Club Games revient aujourd'hui avec la nouvelle campagne promise lors du financement de Shovel Knight. Nommée Specter of Torment, celle-ci nous placera aux commandes de Specter Knight, l'un des ennemis de Shovel Knight.

La formule classique renouvelée

Si Plague of Shadows, la première extension, se déroulait en parallèle de l'histoire de Shovel Knight, Specter of Torment se situe quant à lui bien avant et racontera aux joueurs comment l'Enchanteresse a recruté tous les chevaliers de son ordre grâce à Specter Knight. Nous retrouverons le système de hub, comme celui avec Plague Knight, à partir duquel on pourra améliorer notre héros, découvrir quelques secrets, et partir à l'aventure pour choisir sa prochaine cible.

Comme les épisodes précédents, le titre fourmille de secrets à découvrir, qu'ils concernent des améliorations de vie ou de mana. Mais il faudra également trouver des crânes rouges, équivalent des crypto-pièces de Plague of Shadows, afin de pouvoir acheter de nouveaux pouvoirs pour Specter Knight. Ces pouvoirs pourront être améliorer contre de l'argent, lequel servira aussi à acheter de nouvelles armures aux effets variés.

Gameplay et level-design aux petits oignons

Côté gameplay, ceux ayant eu du mal à maîtriser Plague Knight pourront se rassurer : Specter Knight est facile à prendre en main et est un plaisir à manipuler. Le chevalier à la faux pourra réaliser des attaques en piquées sur ses ennemis, courir quelques mètres contre les murs, réaliser des wall-jumps, traverser des ennemis ou des objets dédiés en les attaquant pour gagner de la hauteur et même surfer sur sa faux.

Les niveaux de leur côté ont été totalement repensés pour les compétences de Specter Knight. Si les joueurs apprécieront de retrouver quelques mécaniques et passages de la campagne initiale, ce sont de nouveaux ennemis, de nouveaux passages et des boss parfois originaux qui pourront être rencontrés. Les musiques de chaque lieu ont quant à elles été réorchestrées dans une nouvelle bande audio mélangeant les airs connus du jeu avec l'ambiance du titre.

Une campagne aboutie qui étoffe l'univers

Les fans de la licence apprécieront particulièrement d'en apprendre davantage sur Specter Knight et le passé de l'ensemble des chevaliers, de certains boss secondaires et même de certains ennemis dans une nouvelle mouture qui, encore une fois, brille sur l'intégralité des plans à savoir sa difficulté, son level-design, sa musique, sa durée de vie, son intérêt ou l'apport au background de Shovel Knight.

vignette pour les réseaux
5 commentaires

Comments

 ewanchandler

Bon j'ai craqué il me fallait une pause à Zelda et initier ma fille à un jeu de plateforme "old school"
Par rapport à la version PC si l'on joue sur la tablette console je trouve lui un petit lifting de printemps qui fait du bien. En mode salon il m'a fallu ajuster l'écran (surement ma télé hd ready!) et on retrouve les mêmes sensations que sur pc.
Evidemment les Joy-Con ne sont pas les plus ergonomiques mais ils font le job.
En mode coopératif (sympas on peut l'activé sur chaque profil à la volé)l'utilisation d'un seul Joy-Con me rappelle ma Nes et que c'est petit en main !
Mais véritable madeleine, j'avais l'impression de rejouer à probotector II que du bonheur.

 gueuledegame

Autant j'ai zappé Plague of shadows, autant cette nouvelle campagne me fait plus envie.

 ewanchandler

Quid du ressentie sur switch ?

 Seldell

Je ne peux pas répondre, j'y ai joué sur ordi. Désolé Ravi At0 l'a fait sur Switch par contre, s'il passe par là. Content

 BKC Ixion

Raaaaah que sa sois a l'écris ou en vidéo tu me donne envie de le prendre .... sa tombe bien j'ai acheté une Nintendo Switch ce matin Joyeux