Underworld Ascendant, un nouvel épisode des RPG Ultima 20 ans plus tard

Underworld Ascendant, la suite des RPG de la série Ultima 20 ans après

 Nimelya
Rédigé par Nimelya
Publié le 26/11/2018

Financé lors d'une campagne Kickstarter en 2015 à hauteur de 860 000$ et ayant gagné l’intérêt de 14 000 personnes, Underworld Ascendant est un nouvel épisode de la série Ultima Underworld, qui avait vu le jour en 1992. Son créateur a depuis travaillé sur des jeux tels que System Shock ou Thief.

Dans cet action-RPG en vue à la première personne, le joueur sera aux commandes d'un personnage invoqué dans les abysses du Styx. Son monde ainsi que celui dans lequel il viendra de débarquer est en danger car une bête nommée Typhon y sévit. Les lieux seront peuplés de créatures hostiles, certaines regroupées en factions se disputant leur part du royaume. Les actions et choix du joueur influeront sur cet univers dynamique et en constante évolution. Trois axes s'offriront alors pour développer son héros, 75 compétences de magie, combat et d'infiltration seront ainsi disponibles.

Si les capacités seront importantes, l'armement aussi, tout comme le fait de pouvoir lancer plus d'une centaine de sorts grâce à un système de runes. L'exploration des donjons sera ponctuée de quêtes qui demanderont parfois d'adapter son style de jeu : ne pas être armé, ne pas se faire repérer, etc. Le concept parait ainsi riche, mais la mise en œuvre semble laisser à désirer, étant donné les mauvais retours des joueurs et des critiques. Underworld Ascendant est sorti sur Windows pour le prix de 29,99€.

Underworld Ascendant Launch Trailer

vignette pour les réseaux
1 commentaire

Comments

 Nival
Nival 26 November 2018 à 15h27

" la mise en œuvre semble laisser à désirer, étant donné les mauvais retours des joueurs et des critiques"

Je pense que cette phrase mériterait aussi d'être mise en gras, car actuellement seuls les points d'accroche marketing valorisants ressortent ce qui pourrait prêter à confusion pour quelqu'un qui lirait l'article en diagonal.

D'autant que "catastrophique" paraîtrait plus adapté encore que "laisser à désirer" tellement les retours sont unanimement mauvais...
Surpris

Dommage en tout cas, l'idée avait l'air sympa et j'aimais bien la patte graphique Triste .