Celeste, le jeu de plateforme exigeant, arrive fin janvier 2018

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 15/01/2018

C'est pendant l'été 2016 que se présentait Celeste, le nouveau jeu de Matt Thorson qui a notamment créé Towerfall. Développé à l'occasion d'une game jam, le projet avait profité d'un certain succès, et a ainsi été continué pour offrir une histoire complète.

Celeste est un jeu de plateforme 2D demandant de faire preuve d'agilité. L'héroïne devra se servir d'un système de dash pour parcourir des niveaux au level design ne laissant rien au hasard et devra tenter de récupérer ponctuellement des fruits placés en des positions difficiles d'accès. Le titre possède à présent une date de sortie : ce sera le 25 janvier sur Windows, Mac, Switch, PS4 et sur Xbox One le lendemain.

Celeste coming to Nintendo Switch!

vignette pour les réseaux
4 commentaires

Comments

 Fir3fly03

D'une part il m'intéresse bien, de l'autre j'ai peur de sa difficulté. Je suis curieuse de voir les premiers retours et présentation du jeu.

 Neleheia
Neleheia 07 February 2018 à 13h58

Pour la difficulté, tu as plusieurs niveaux :

Sur les niveaux de base (Face A) tu peux jouer et te contenter d’avancer dans les niveaux sans récupérer les fraises. et c’est un 1er niveau de difficulté qui n’est pas forcément difficile (loin de The end is night). Le défi vient plutôt des fraises qu’on doit trouver/récupérer et là il commence à y avoir du challenge. Elles sont optionnelles et ne conditionne pas l'avancement.

Ensuite, tu peux débloquer la face B ou C d’un niveau, et là c’est chaud patate !

Et pour que tout le monde puisse y trouver son compte, il y a un mode « assisté » (c’est le nom) où tu peux paramétrer plein de choses : le nombre de Dash, de Jump et un tas de trucs qui font que chacun peut adapter le gameplay à sa convenance !

 viri_renard

Petit retour d’expérience : le jeu est dur, au niveau de the end is nigh.
C'est loin d'être infaisable (en tous cas pour le mode normal), et je l'ai trouvé plus varié que the end is nigh.
En plus il y a une histoire bien écrite (surtout vers la fin).
Après faut aimer mourir (en finissant l'histoire j'étais autour de 1400 morts, que le jeu se fait un plaisir de compter pour vous Content )

 Seldell
Seldell 04 February 2018 à 15h22

Sachant qu'il y a un mode où la difficulté est paramétrable et qu'on peut passer les niveaux si on bloque quand même Content