Lumberjack | IndieMag

Lumberjack

 Lumberjack

Lumberjack

Inscrit depuis le : 12 December 2014
Commentaire(s) publié(s) : 8
Messages(s) sur le forum : 0

Ses derniers commentaires

Deadwood

Lumberjack 21 March 2015 à 20h17

Bigre, moi qui voyais un Banished-like assaisonné à la poussière d'or et au bourbon, référence à la série du même nom...Bref me voilà agréablement surpris, à voir après l'aspect tower-defense parce que j'avoue c'est pas trop ma came.

Soldes hebdomadaires de Steam, quelques promos à ne pas rater

Lumberjack 19 February 2015 à 21h56

Shelter je n'ai pas essayé mais ASAMU est terrible! Éclates toi copain!^^

Qu'attendez-vous du jeu vidéo indépendant ?

Lumberjack 05 February 2015 à 22h52

Variété, Sincérité, Humilité. Le bouche à oreille, conseil de potes (et fourgage de .zips pour tests via Humble Bundle), rétribuer un travail plutôt qu'un produit.

bref je rejoue comme en 1994 sans attendre la sortie d'un magazine pour avoir la soluce Ravi

Apotheon, une représentation de la mythologie grecque audacieuse !

Lumberjack 04 February 2015 à 20h01

Boarf si la maniabilité est pas plus rigide que sur Shovel Knight ça va le faire (oui c'est raide oui oui! comparé a un Rogue Legacy: rigide, à un Castlevania: semblable) à tester.

Soldes Steam, quels jeux pour 2 euros ?

Lumberjack 21 December 2014 à 11h55

Hmmm Savant est très bon et si tu as l'occase de choper Shovel Knight tu vas te gaver! Clin d'oeil

La pluie d'annonces pour Double Fine !

Lumberjack 14 December 2014 à 20h27

Je me réjouis de voir que Manny est de retour (surtout que je viens de remettre la main sur le CD et... il est bon pour aller sur un cerisier faire peur aux merles) j'ai pas eu l'occasion d'avoir DoTT à l'époque.

Par contre ce que je capte pas c'est la façon dont sont réparties les licences, Lucas Arts retape Monkey Island, Loom etc en bradant Grim Fandango, Sam and Max à côté?

I am Bread, vous reprendrez bien un petit peu de buzz ?

Lumberjack 12 December 2014 à 22h28

Hop hop pas de détournement de mes propos siouplaît! Je parle de Depression Quest parce qu'il me fallait un exemple parlant, récent et hors Goat/Surgeon/Octodad afin de traiter de ce copinage.

Parce que pour l'instant on a une jolie bulle indé (bon avec quelques enfoirés qui se tirent avec la caisse de l'early access parfois) mais à terme ce fonctionnement de sortir des produits pas finis et les faire vendre par des pseudos-testeurs va desservir ceux qui se raclent la soupière à pondre des concepts, mais surtout ceux qui vont prendre le temps pour les rendre jouables sans aller prétexter une insécurité voulue pour le joueur (ou une frustration appelez ça comme vous voulez pour moi ça reste une justification au bâclage).

Parce que du WTF jouable c'est pas ça qui manque et en concept de cuisine non plus, à 20€ à l'époque y'avait Ifluid qui te proposais d'incarner un goutte d'eau qui devait traverser la cuisine (c'est dire si ils se sont creusés sur Ibread les types!) et là c'était jouable.

Et quand je vois les Katamari, Noby Noby Boy, Pain, Paper Please, Mc Pixel, Plague et consorts, je sais qu'on peut faire du fun/WTF de façon propre et honnête!

I am Bread, vous reprendrez bien un petit peu de buzz ?

Lumberjack 12 December 2014 à 14h24

Mouai, j'ai franchement l'impression que dans les équipes de dev y'en a qui ont bien écouté le cours de "je te pose une bouse et t'expliquerai le raisonnement qui justifie son existence ensuite" façon artiste contemporain raté avec de bonnes raisons bien alambiquées histoire de cacher sa médiocrité.

Et le pire c'est qu'ils se sont foutus en symbiose cette nouvelle race de parasites-vendeurs-de-tapis que ce sont les youtubers, suivis par des milliers de gogos qui vont continuer de faire gonfler la bulle des jeux sois disant WTF (mais juste injouables dans 70% des cas) jusqu'à ce qu'elle éclate (oui oui souviens toi des Nintendogs et leur hype de 3ans, c'est juste ce qui t'attends là mon ami).

Depression Quest ne vous a pas suffit comme exemple? Et bien continuez d'encenser ces guignols qui sont entrain de décrédibiliser de vrais artistes.

Le problème At0, c'est que vous êtes entrain de scier l'échelle sur laquelle vous vous êtes hissés (j'imagine que ça n'a pas dû être simple à l'installer et pourtant aujourd'hui qu'elle est belle et fiable la trois-pans d'indiemag) à force de faire de la pub pour ces tocards, jusqu'au jour où plus personne ne vous prendra au sérieux de peur de se faire encore fourguer une merde.