Elliot Quest, l'hommage à Zelda 2 qu'il ne faut pas manquer - Test

Test - Elliot Quest, l'hommage à Zelda 2 qu'il ne faut pas manquer

 Hieronims
Rédigé par Hieronims
Publié le 10/02/2015

Après avoir été présenté sur Indie Mag en avril 2013, le titre de Ansimuz Games a réussi assez facilement un Kickstarter certes modeste. Elliot Quest nous revient dans une version finale peaufinée par Luis Zuno et son équipe. Mélange de jeu à l'ancienne et de mécaniques plus modernes, ce jeu largement inspiré de Zelda II dispose d'une patte graphique bien à lui. Ses musiques accrocheuses viendront titiller nos oreilles pour notre plus grand plaisir. Pour autant, le jeu est-il à la hauteur de ses ambitions ? Verdict !

UN DÉMON ET UNE BIEN TRISTE MALÉDICTION

Elliot, le personnage principal de cette histoire, tombe malade peu de temps après la mort de sa femme. Il décide alors d'aller la rejoindre afin de couler des jours heureux ensemble au paradis des personnages de jeux vidéo. C'est ainsi qu'il découvre qu'il ne peut pas mourir et qu'une terrRRrrrRRrrible malédiction lancée par un démon absorbe son énergie vitale ! Que faire lorsque la mort ne peut pas vous délivrer ? Dans Elliot Quest, il nous faudra trouver notre chemin au travers de très nombreux niveaux de style plateforme/aventure reliés entre eux par une carte du monde bien pratique et joliment dessinée.

DES NIVEAUX VARIÉS ET UN CHALLENGE AU RENDEZ-VOUS ?

Pour ceux d'entre nous qui avons tâté du Elliot Quest lors de la démo présentée lors du kickstarter, la question était de savoir si les niveaux seraient variés et intéressants à jouer. En effet, bien qu'intéressante, la démo nous laissait sur notre faim là où la bande annonce du jeu en avait enthousiasmé plus d'un. Après près d'une vingtaine d'heures de jeu passées à : détruire du monstre, sauter de plateforme en plateforme, résoudre des énigmes, déjouer des pièges et attaques de monstres de fin de niveau, tuer en boucle certaines créatures afin d'augmenter nos capacités lorsque les ennemis devenaient trop coriace... Le résultat saute aux yeux et il est sans appel : c'est du tout bon. On s'amuse, on râle contre soi-même, on est parfois surpris et paf nous voilà loin du monde réel et embarqué pour Urele, l'île où se déroule nos aventures.

GAGNER DE L’EXPÉRIENCE ET DES ARTEFACTS

Au fur et à mesure des combats votre héros acquiert des points d'expériences que vous pouvez perdre en partie si votre personnage vient à mourir. Dans ce cas, il réapparait au dernier point de sauvegarde activé. Une fois acquis un certain nombre de ces points, de nouvelles capacités peuvent être activées ; augmenter sa cadence de tir ou son réservoir de magie, la portée de son arme, le nombre de coups critiques, réduire les dommages en cas de blessures,..., il nous est aussi possible de découvrir des artefacts qui nous donneront de nouvelles compétences qui resteront ici un mystère afin de ne rien gâcher. Comme dans tout bon titre du genre Zelda, ces nouvelles compétences donneront accès à des zones de jeu inédites, permettant ainsi d'avancer progressivement dans l'aventure.

UN SCENARIO PRÉSENT MAIS PAS OMNIPRÉSENT

L'histoire nous est présentée par de courtes cinématiques, voir par des textes apparaissant à l'écran à diverses occasions. Mais disparaissant parfois trop rapidement. L'anglais utilisé est d'un bon niveau, ce qui nécessitera certainement d'utiliser un dictionnaire afin de comprendre les tenants et aboutissants de l'aventure. Et c'est crucial ! Sans quoi il sera parfois impossible de s'y retrouver dans le monde ouvert que propose Elliot Quest. Il vous faudra souvent faire des allers et retours puisque tout n'est pas donné d'emblée, nécessitant de lire, parler et comprendre ce que vous devez faire et où aller. Pour autant, le scénario mériterait d'être plus présent afin de nous expliquer un peu mieux comment nous devons procéder, mais n'ayant pas encore terminé l'aventure, difficile de dire si les choses s'améliorent ensuite.

excellent
CAPTIVANT !

Notre avis :

Grâce à une ambiance forte et à une réalisation impeccable, Elliot Quest arrive à nous faire redécouvrir l'atmosphère et les émotions des meilleurs jeux d'Action/Aventure de l'époque. Un titre exigeant qui sait nous pousser à nous améliorer tant certaines phases de jeu sont loin d'être évidentes à passer. Il sera donc nécessaire de se perfectionner en même temps que son personnage. Au final Elliot Quest est un jeu certes classique, mais qui abrite un sacré potentiel pour un plaisir de jeu certain !

Elliot Quest - Desktop Launch Trailer

vignette pour les réseaux
10 commentaires

Comments

 ansimuz
ansimuz 11 February 2015 à 22h02

Glad you like it. Thanks for the Test. I really appreciate it.

 Anata
Anata 11 February 2015 à 15h44

Ayant testé la démo , l’univers propre a Elliot Quest est très intéressante voir captivante.

Faisant repenser a Zelda nes, ce n'est pas déplaisant du tout, avec une réalisation comme celle ci.

Le seul bémol a tout cela, c'est que je trouve que les niveaux sont assez vide , pas énormément d'ennemis.
On passe plus de temps a chercher qu'a tuer Ravi

Sinon, j'ai franchement été très agréablement surpris Content

 Huitieme
Huitieme 10 February 2015 à 22h17

Je suis d'accord avec le test, le jeu est excellent et dispose d'une atmosphère bien personnelle. Pour tout dire, j'ai laissé tomber Apotheon au profit de celui-ci Joyeux

 Alayric
Alayric 10 February 2015 à 20h20

Y'a quelques fautes.
laisser sur sa fin (faim)
soit-même (soi-même)
donnerons (ont)
ou se déroule (où)
acquière (acquiert)
tenants et aboutissant (aboutissants)

 Seldell
Seldell 10 February 2015 à 20h49

Merci Clin d'oeil

 Hieronims
Hieronims 10 February 2015 à 21h15

Merci Clin d'oeil

 hazdraine
hazdraine 10 February 2015 à 20h00

Un ange avec des ailes qui peut pas vraiment voler et qui a un arc sur un jeux de plateforme sa me fait plus penser a kid icarus premier du Nom .

 Midare
Midare 10 February 2015 à 18h49

Dommage que le prix soit aussi élever pour ce jeu ! Mais on sent le boulot sur le game design et les graphismes ! (bon en enlevant les bruitages)

 Darkmyst91

Intéressant et cela donne envie de le tester. J'aime assez l'esprit de la map qui colle parfaitement à l'esprit du jeu Content En outre, tu as oublié "un" devant "jeu certes classique" dans l'avis final Tire la langue

 At0mium
At0mium 10 February 2015 à 17h12

Encore merci à Hieronims ! Je vais essayer le jeu du coup ! Joyeux