Test - The Gardens Between, un voyage nostalgique dans des souvenirs d'amis

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 20/09/2018

Seuls dans une cabane en bois suspendue, deux amis profitent d'un moment ensemble tandis que l'orage se déchaîne à l'extérieur. A partir de là vont être déroulés une série de souvenirs depuis la rencontre du duo qui se révéleront au fil des niveaux parcourus. Mais l'aventure proposée par The Gardens Between vaut-elle le coup d'être vécue ?

Manipuler le temps

The Gardens Between est un jeu de réflexion dans lequel il faudra user de manipulation du temps afin de résoudre diverses énigmes. Celles-ci prendront place sur des îles circulaires et oniriques composées de nombreux objets associés aux souvenirs qu'elles évoquent. L'objectif de chaque île sera d'obtenir une sphère lumineuse et de l'emmener jusqu'à un autel se trouvant généralement au sommet de la zone.

Pour y parvenir, il faudra uniquement manipuler le temps en reculant ou avançant celui-ci, ce qui aura pour effet de déplacer les deux héros et de laisser des événements se produire. Le point de rupture se produira en revanche avec la possibilité pour l'un des personnages d'activer par l'intermédiaire d'éléments des modifications temporelles localisées à un objet, le désynchronisant du déroulement classique des événements.

Des éclairs de génie

Le second personnage pourra quant à lui récupérer la lumière dans une lanterne, et ce par l'intermédiaire d'une plante particulière près de laquelle il faudra passer. Il faudra néanmoins prêter attention à une autre catégorie de plante capable quant à elle de dérober cette lumière, ce qui pourra autant être un frein à la progression qu'une aide, notamment lorsque certains éléments nécessiteront d'avancer sans celle-ci. 

Avec ces mécaniques vont se dérouler toute une série d'énigmes parfois classiques, parfois très ingénieuses se renouvelant régulièrement de façon inattendue. A certains instants, il sera par exemple nécessaire de confier la lanterne à une créature bondissant à travers le niveau, tandis que durant d'autres, il faudra figer le temps quelques secondes à un instant précis afin de modifier un élément hors du temps. Chacun des niveaux est généralement composé de deux ou trois secteurs séparés par des ponts, limitant l'accès aux éléments utiles pour l'énigme courante.

Un joli voyage nostalgique

The Gardens Between est très agréable à parcourir, autant par ses environnements enchanteurs teintés de nostalgie visuels et auditives que par sa difficulté très relative. Le jeu possède de nombreuses idées d'énigmes connues mais joliment habillées tandis que d'autres semblent beaucoup plus originales en utilisant à merveille cette mécanique de temps qu'on voyait pourtant mal être étendue durant ces 3 heures de jeu. On pourra regretter néanmoins la lenteur du retour en arrière prolongé utilisé notamment lorsque l'on cherche sans succès à résoudre une énigme. Le déplacement des héros peut alors couper la réflexion le temps de les repositionner loin avant un instant.

bon
UNE JOLIE AVENTURE

Notre avis :

The Gardens Between est une belle aventure durant ses 3 heures de vie. On y découvre des souvenirs nostalgiques avec une forte ambiance tout en subtilité renfermant une série d'énigmes à résoudre avec une mécanique originale. On pourra néanmoins regretter la lenteur de certains déplacements lors des phases de réflexion pouvant malgré tout lasser au milieu d'une énigme.

THE GARDENS BETWEEN - Voyage onirique aux commandes du temps | Gameplay

vignette pour les réseaux
4 commentaires

Comments

 gueuledegame

C'est pas un peu toujours la même chose, du début à la fin ?

 Seldell
Seldell 20 September 2018 à 19h57

Non ça va, y'a régulièrement une originalité entre des éléments qu'on retrouve sous une autre forme. En tout cas sur la durée du jeu ça se termine au bon moment je pense.

 gueuledegame

Ah d'accord. J'ai vu d'autres tests qui le trouvaient redondant, sans évolution du début à la fin. Merci.

 Seldell
Seldell 21 September 2018 à 18h08

Oh non je suis pas d'accord. Y'a quelques idées qu'on retrouve et qui sont déguisées différemment, mais il y a régulièrement une très bonne idée inédite je trouve.