Test - Lightfish, le Qix moderne !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 17/09/2013

Renouveler un concept existant depuis quasiment l'origine du média vidéo-ludique, voila une mission bien difficile ! Pourtant, certains studios comme Eclipse Games n'ont pas froid aux yeux et prennent le pari de nous surprendre en faisant du neuf avec du vieux. C'est ainsi qu'est sorti Lighfish, un titre reprenant dans les grandes lignes Qix, un jeu de Taito datant tout de même de 1981 ! Pari réussi ?

La victoire ne tient qu'à un fil

Pour les plus jeunes, rappelons le principe du jeu. On contrôle un poisson qui ne peut se déplacer que de façon horizontale et verticale en suivant les lignes qui délimitent le niveau. Lorsque vous démarrez une partie, vous ne pouvez vous déplacer que sur les bords, et le but sera de contrôler au moins 75% de la zone de jeu. Comment faire ? Notre cher poisson lumineux aura la capacité de sortir de sa ligne pour en créer une nouvelle qui coupera un espace en deux, sachant que le plus petit des deux vous reviendra. Cela peut sembler compliqué dit comme ça, mais c'est tout bête !  Bien sûr, des ennemis vous rendront la tâche plus complexe car s'ils touchent une ligne que vous êtes en train de former, vous mourrez. Cependant, si vous arrivez à fermer une zone en encadrant ces parasites, cela aura pour effet de vous attribuer un multiplicateur de points nécessaire à l'obtention des meilleurs scores. 

Un peu plus qu'un lifting 

Du côté des ajouts, on peut compter sur des graphismes simples mais qui ont un certain charme. Plusieurs types d'environnements sont au programme, avec notamment des variations dans les décors et dans le bestiaire qui viennent casser la monotonie. Par exemple certains ennemis vont, comme vous, se déplacer uniquement sur les lignes. D'autres vont rebondir de façon aléatoire sur les parois des niveaux, vous comprendrez donc que les tuer deviendra vite une priorité. Il sera d'ailleurs possible de récupérer des bonus pour vous faciliter un peu la tâche : boucliers, ralentisseurs de temps et multiplicateurs de points par exemple. Sachez aussi que certains niveaux comportent des zones dangereuses comme des carrés de lave qui vous détruiront au moindre contact. Il faudra donc être vigilant et gérer vos déplacements pour ne pas trop les approcher. Tous ces éléments tendent à confirmer que Lightfish est un bon petit jeu, reste sa durée de vie ma foi un peu limitée car vous ne mettrez pas plus de cinq heures pour en venir à bout. Cependant, on y revient volontiers de temps à autres pour débloquer les fameuses trois étoiles de chaque niveau !

bon
UN BON QIX !

Notre avis :

Sans prétention, le studio Eclipse Games a réussi à nous sortir un Qix de très bonne facture. Avec sa charte graphique enchanteresse et son gameplay efficace, Lightfish est un titre qui ne manque pas de charme et qui comblera à merveille vos temps de pause. Certes un peu court, il propose cependant un challenge progressif intéressant et vous occupera quelques heures. Ambiance zen garantie !
vignette pour les réseaux
4 commentaires

Comments

 Shinpansen

Oh ouiii, je me rappel de ce principe vieux comme le jeux vidéo Tire la langue

 xotraz
xotraz 19 September 2013 à 20h11

C'est comme ce jeu gralon.net/jeux-en-ligne/jeu-pacman-x-blocs en plus jolie.

 kenygia
kenygia 17 September 2013 à 20h15

le concept est ressemblant a fortix 2 (peut etre fortix aussi mais je n'y est pas jouer)

 Thé Caramel

5€ ? Pour devenir le killer des abysses pendant 5 heures ? Ça gère =D !