Lumino City, des photos du Making Of - Article

Lumino City, des photos du Making Of

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 05/12/2014

Plus qu'un jeu, Lumino City est aussi une petite merveille de conception et de réalisation. Nous vous en parlions dans un test élogieux hier, ce titre de State of Play est un Point'n Click dont les décors ont été entièrement montés à la main, puis filmés, pour former une immense ville miniaturisée.

Nous vous l'avions promis dans la Review vidéo associée, voici les photos du Making Of de Lumino City que l'on peut trouver sur le site officiel du développeur. Comme vous allez pouvoir le constater, la patience et le talent étaient de rigueur et il est d'autant plus impressionnant de voir tout ça en ayant connaissance du rendu in-game !

Le Making of en photo :

Infos pratiques

Si Lumino City vous intéresse, n'hésitez pas à le récupérer directement sur GoG. Sur cette plateforme, vous aurez la possibilité de récupérer une clé Steam pour un peu moins de 16 € (soit 4 € de moins que sur Steam). Pour en apprendre un peu plus sur le jeu, vous pouvez toujours vous référer à notre test ou bien regarder notre vidéo Review présente ci-dessous.

Indie Review - Lumino City (PC/Mac)

vignette pour les réseaux
4 commentaires

Comments

 TeoM
TeoM 05 November 2016 à 22h39

Dommage... c'est en anglais !
J'attends une traduction, mais est-ce qu'il y en aurra une un jour ? :'(

 Isochre
Isochre 07 December 2014 à 01h33

Qui a dit que le jeu video n'était pas un art ? Magnifique !

 100T hammer

Impressionnant. Du coup je pense que les 20 € viennent de là.
Vu la taille de certaines structures ils ont dû loué des locaux pendant tous le temps de la fabrication, puis de la "numérisation". Je ne sais pas combien de structure comme celle qu'on voit ici il y a dans le jeux, mais je suppose que ça demandait pas mal de place.
En plus il faut quand même pas mal de matos pour faire des maquettes comme ça, du matériel de bonne qualité.
Je pense que les mecs se sont fait plaisir, et ce qu'on paye c'est l’œuvre d'art dans son ensemble(le jeu + la démarche).
Par contre autant c'est cool qu'ils aient fait un musée, autant on peut se demander si le prix aurait pu être baissé sachant qu'il y aurait des revenus avec ce musé.
En plus je me demande s'il n'y aurait pas eu quelques subventions...
.
C'est marrant, d'où ça vient qu'on s'interroge comme ça sur le prix des jeux ?
Je veux dire, les mecs sortent un jeu très visuel, avec une démarche artistique, ils ont fait leur truc dans leur coin sans nous assommer de marketing, ils proposent leur jeu à un prix certes plus élevé que la moyenne des indés, mais pas prohibitif non plus, et moi je suis là "ouais les salauds ils ont piqué l'argent des subs payées par le contribuable, en plus il font un musée, ils ont des relations en politique et dans le showbiz, mafia sioniste...". Oulà sors de ce corps qui que tu sois !
[Amalgame]1. Alliage de mercure avec un autre métal. Minéral, à structure cubique, de formule chimique Ag2Hg3.
2a. Mélange de choses ou de personnes très différentes.
2b. Assimilation abusive, à des fins polémique en politique notamment.
Hum hum.
.
'Fin bref, il y a bien des produits pour lesquels je me pose beaucoup moins de questions, même si je n'ai pas d'exemple en tête à cet instant, car quand même je m'en pose pas mal des questions, mais bon vous voyez l'idée.
On (une bonne partie des joueurs) est devenus vachement exigeant(e) vis à vis des jeux, de ceux qui les conçoivent et de la façon dont ils s'y prennent.

 Vrett
Vrett 05 December 2014 à 12h00

C'est super chouette et j'admire le boulot !
[tab]
Je suis d'autant plus enthousiaste que je constate qu'il n'y a pas de « tricherie » : tout ce que le joueur voit est effectivement monté à la main, minutieusement, patiemment. Le rendu in-game est magnifiquement travaillé. C'est mimi.
[tab]
Mais j'espère vraiment que ce Lumino City me fera oublier la semi-déception que j'ai éprouvée sur Lume. En effet, je le considère toujours comme une (toute petite) démo, cependant (largement) payante...
[tab]
Quoi qu'il en soit, merci pour cette review bien faite, comme d'hab, on sent que l'ami At0 est grave tombé sous le charme !