Cities: Skylines - Natural Disasters, le nouveau DLC avec des catastrophes en pagailles

Cities: Skylines - Natural Disasters, les catastrophes s'invitent dans le city-builder

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 02/12/2016

Dans les city-builders, vous êtes du genre à créer de jolies villes et rendre vos habitants heureux, avant de leur lancer une météorite à la face et quelques tornades ? Bowser était votre meilleur ami dans Sim City ? La nouvelle extension de Cities: Skylines, Natural Disaster, devrait donc vous plaire !

Cities: Skylines profite de régulières mises à jours par l'intermédiaire de DLC. Si certains mineurs rajoutent quelques bâtiments, d'autres quant à eux offrent de nouveaux pans scénaristique. After Dark et Snowfall sont les deux premières extensions à être sorties, rejointes depuis peu par Natural Disaster.

Cette extension fera la part belle aux désastres en tous genres : inondations, météorites, tornades ou incendies massifs parmi quelques autres seront à gérer. Le joueur aura à sa disposition un arsenal pour répondre à ceux-ci, que ce soit en tentant de les maîtriser ou en évacuant sa population. Disponible pour tous les joueurs, il sera également possible de créer ses propres scénarios avec leurs conditions de victoire ou de défaite pour accompagner la survie de sa ville. Natural Disaster propose quant à lui 5 scénarios pré-faits.

L'extension est disponible pour 14,99€ sur Windows, Linux et Mac. La version de base est tarifée à 27,99€ avec une réduction actuelle jusqu'à 19h abaissant le prix à 6,99€.

Cities: Skylines - Natural Disasters, Release Trailer

vignette pour les réseaux
1 commentaire

Comments

 Fir3fly03
Fir3fly03 05 December 2016 à 11h46

Halala ça rappel des souvenirs de Sim City. Perso ce n'est pas une feature qui m'intéresse beaucoup, c'est, pour moi, plus frustrant qu'autre chose de voir les choses se faire anéantir en si peu de temps, mais le fait d'ajouter des outils pour tenter de maîtriser un peu les choses donnera sans doute un peu moins l'impression d'impuissance face à la situation, ce qui est, je trouve, une bonne chose.