Kingdom Come dévoile ses paliers de financement - News

Kingdom Come dévoile ses paliers de financement

 Seldell
Rédigé par Seldell
Publié le 28/01/2014

Présenté comme un futur hit indépendant dans la veine d'un Skyrim, Kingdom Come : Deliverance démarrait il y a quelques jours sa campagne Kickstarter et demandait la somme de 300 000 livres (environs 365 000 euros). Fort de 260 000 livres il y a seulement trois jours, le financement est aujourd'hui atteint et même bien au delà avec pour le moment la somme de 516 000 livres (626 000 euros)! Les paliers supérieurs ont donc été dévoilés.

Avec la somme des 400 000 livres, déjà atteinte, ce sont des enregistrements de véritables musiques médiévales qui viendront s'ajouter à la bande audio du jeu ! A 500 000, palier également atteint, les musiques des cutscenes seront réalisées par un véritable orchestre symphonique, de quoi renforcer l'aspect épique de passages narratifs comme des batailles !

A 600 000, le jeu offrira la possibilité d'incarner une femme. Bien qu'initialement difficile à mettre en place dans la mesure où le héros annoncé serait fils d'un forgeron et qu'à l'époque, les femmes n'avaient pas ce genre de rôles dans la société, les développeurs ont annoncé que ce personnage apparaîtrait pour sauver la vie du héros et qu'il serait alors possible de la contrôler en remplacement du fils du forgeron. Ses compétences devraient être davantage axées sur l'agilité et le camouflage, comme c'est souvent le cas pour les personnages féminins.

Enfin, dernier palier clairement défini pour le moment, à 700 000 livres, le développement du jeu pourrait être accompagné de la dernière technologie de motion capture. Les mouvements des personnages seront alors plus réalistes, tout comme leur faciès qui seront capturés lors des enregistrements vocaux des discussions. Les animations pourraient alors être nettement améliorées. Les développeurs offrent comme comparaison le travail effectué sur le jeu Ryse : Son of Rome.

Les deux paliers suivant seront à priori de 800 000 et 1 000 000 mais ne seront dévoilés que dans quelques jours, lorsque la somme accumulée aura encore augmenté. Et dire que le jeu a seulement démarré son financement il y a une semaine ! Il lui reste 23 jours à présent pour continuer sa route !

Prévu pour décembre 2015, Kingdom Come: Deliverance devrait sortir sur PC, Mac, Linux, PS4 et Xbox One et posséder deux DLC rajoutant des quêtes pour étendre la durée de vie de 30 heures à environs 70.

Kingdom Come Deliverance : un RPG médiéval ambitieux | Indie Preview (PC)

vignette pour les réseaux
6 commentaires

Comments

 Iosword
Iosword 30 January 2014 à 12h36

Juste un petit commentaire, si j'attend beaucoup de ce jeu, ce n'est pas vraiment un jeu indé. Il est produit par un investisseur privé mais qui doutant du projet leur projet. Donc il y a eut cette campagne kickstarter pour montrer à ce dit producteur que c'était un projet qui plaisait.

De ce fait, outre l'argent de la campagne kickstarter, près de 6 million seront investit dans ce jeu (ce qui explique la taille de la chose par rapport au 300 000 demandé par kickstarter).

Le studio n'as jamais fait que des AAA et certes, il veulent être plus libre mais avoir un producteur fait que ce n'est pas de l'indé :).

Source : c'est dit dans la description kickstarter et en fin de vidéo.

 Shinpansen

"A 600 000, le jeu offrira la possibilité d'incarner une femme. Bien qu'initialement difficile à mettre en place dans la mesure où le héros annoncé serait fils d'un forgeron et qu'à l'époque, les femmes n'avaient pas ce genre de rôles dans la société"

...c'est vrai que son programme risquerait de ne pas se compiler s'il décidait d'adopter une version plus humaniste du moyen âge...

C'est vraiment le genre de trucks qui me dégoutte parfois des jeux indépendants à gros budgets... Je veux dire, quand t'es un indé, c'est que tu as souhaité t'émanciper du carcan des gros éditeurs, qui bridaient ta créativité (par rentable selon leurs études de marchés).

Alors quand un indé adopte exactement le même style d'écriture que les gros éditeurs, à savoir : "un jeu qui doit s'adresser aux mâles hétéro sous-cultivés donc conservateurs, car ils représentent la plus grande part de marché" ; moi personnellement ça me révolte...

Si un développeurs indépendant quitte la production classique pour reproduire les même clichés que les gros éditeurs, ça signifie qu'il n'y a que le profit qui l’intéresse (selon mon point de vue)...

Enfin bref, je m'emballe peut être pour rien, mais j'avais envie de pousser ma gueulante pour une fois Tire la langue

 didia
didia 28 January 2014 à 19h43

Tu vas vite sur tes propos surtout que c'est pas juste la conversion du personnage femminin vers du masculin mais tout autre chose :

We got lot of questions about being able to play as a female.
Our original story was built around a mal character, a young blacksmith, and we cannot simply change it.
However, we would like to offre this opportunity in another way.
If we can raise £600,000 we shall add a line quests into our game where you can play as a young woman that saves the lead character in the beginning of the game.
She's smart, courageous and good at stealth.

En français (désole si j'ai pas traduit exactement mais j'ai fait de mon mieux):

Nous avons eu beaucoup de question a propos de pouvoir jouer une femme.
Notre histoire fut créé autour d'un personnage masculin, un jeune forgeron, et nous ne pouvons simplement changer cela.
Par contre, nous souhaitons offrir cette possibilités d'une autre façon.
Si nous pouvons augmenter de 600.000£ nous allons ajouter une suite de quêtes dans notre jeu où vous pouvez jouer une jeune femme qui sauve le personnage principal du jeu.
Elle est futé, courageuse et d'une bonne discrétion.

En gros c'est le rajout de toute une histoire en parallèle pour reste cohérent avec l'histoire qu'ils avaient prévu (comme expliqué par Seldell).

 Seldell
Seldell 28 January 2014 à 17h51

Il faut être cohérent avec l'époque. Le jeu est réaliste et se déroule au moyen-âge. Jouer une femme n'aurait probablement pas été particulièrement pratique du point de vue du scénario car on connait tous le rôle peu enviable qu'elles avaient à l'époque, qu'elles soient riches ou non. De plus, le côté social du jeu aurait été plus difficile à gérer avec une femme et être un soldat/officier aurait été simplement impossible.

 

C'est suite à la demande des joueurs de pouvoir jouer également une femme que les développeurs ont fait la démarche d'ajouter ce scénario, et je trouve au contraire que c'est faire preuve de courage car il faut se creuser la tête pour intégrer ce genre de personnage à un scénario qui, qu'on le veuille ou non, est masculin par la force de l'Histoire.

 john_moogle

En fait les femmes au moyen âge étaient bien plus libérées qu'on ne le pense et pouvaient être de redoutables guerrières. Le rôle peu enviable des femmes de l'époque qu'on croit tous connaître fait parti d'un ensemble de clichés colportés bien plus tard...
Il y a l'excellente série documentaire de Terry Jones (wai je sais, le Monty Python...) qui remet en place les idées reçues sur le Moyen Age et en particulier sur les femmes :

[youtube]F1kqqquaGkw[/youtube]

(regardez toute la série, c'est à la fois drôle, intelligent, passionnant et on apprend énooooormément de choses)
C'est donc un peut dommage qu'une équipe de développement mettant en avant la valeur historique de son background tombe facilement dans des clichés un peu grossiers. Après, ça n'enlève absolument rien aux qualités ludiques et/ou narratives que pourrait avoir leur titre évidemment, et comme je dit souvent dans ce cas : "ça sert à rien de se prendre la tête, ce n'est qu'un jeu vidéo". Content

 Shinpansen

Il est vrai que je ne m'attaque pas forcement aux bonnes personnes. Les informations que vous m'avez donné, semble témoigner de la bonne foi des développeurs.

Seulement, l'argument du "contexte historique" je l'ai entendu je ne sais combien de fois pour des jeux de ce genre. Et pourtant, la plupart du temps il s'agit de jeux type héroïque-fantaisie (ce qui ne semble pas être le cas de celui là).
Alors rajouter des créatures mystiques (comme des dragons), dans un contexte médiévale cohérent ça ne choque personne, mais mettre en place l'égalité des sexes c'est tout de suite plus difficile...

Bref, je voulais juste mettre en exergue ce point qui me chagrine beaucoup dans le monde du jeu vidéo. Alors certes, je ne l'ai peut être pas placer au bon endroit, mais ça me tenait à cœur Content