Piratage, le coup de gueule ! - News

Piratage, le coup de gueule !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 14/02/2014

L'industrie du jeu vidéo est en crise. On le voit presque chaque semaine, des développeurs ayant mis tout leur coeur dans leur(s) création(s) se voient dans l'obligation de quitter le milieu à cause d'un marché saturé sur PC et sur Smartphone. Et nous, joueurs, que faisons-nous pour les aider ? Nous piratons leurs jeux bien sûr ! 

Testé en début de semaine, NaissanceE est un jeu qui nous a enchanté. C'est avec tout notre soutien que nous lui souhaitons le plus grand succès possible... mais certainement pas de cette façon là : 

C'est une honte ! Imaginez la frustration : plusieurs mois/années de travail pour finalement se retrouver volé sans une once de respect. Le jeu n'est pas un vulgaire produit de consommation, et ce sont bel et bien des personnes que l'on pénalise en agissant de la sorte. "Le piratage aide à savoir si un jeu peut nous plaire ou non ?" En effet, mais il me semble qu'une démo et une bonne vidéo le permet également et ce n'est pas ce qui manque actuellement sur la toile ! Nous citons le cas de NaissanceE, mais ce sont bel et bien tous les jeux indépendants qui débarquent sur Steam qui subissent ce sort. La réalité pour ces gens là, la voici :

En tant que joueurs, nous sommes responsables de l'avenir des studios/développeurs dont les créations nous occupent et nous passionnent au quotidien. Il est donc de notre devoir de les respecter en les récompensant pour leur labeur. Nous ne vous encouragerons jamais assez à vous renseigner sur un jeu avant de vous le procurer pour être sûr qu'il puisse répondre à vos attentes, mais s'il vous plait, n'oubliez pas que c'est en achetant que l'on fait vivre et progresser un marché. Il me semble que si vous visitez notre site, c'est parce que vous êtes friands de jeux indépendants non ? Alors faisons émerger ce marché en passant à la caisse avec notre bonne conscience et notre morale intacte.

Indie Review - Naissancee (PC)

vignette pour les réseaux
77 commentaires

Comments

 TheSevenkiller

Personnellement je n'ai pas d'autre choix que de pirater de mon côté: étant donné que je vis en algérie, que je suis encore étudiant, que je n'ai pas un travail en parallèle, que nos banques ne proposent pas de carte bancaire fonctionnant avec du devise, que dans la vie de tous les jours personne quasiment n'a de carte bancaire parce que son usage n'est pas répandu, que notre pouvoir d'achat est vingt fois inférieur au votre et que par conséquent ces jeux me coûtent 20 fois plus cher que pour vous, payer mes jeux relèverait d'un véritable parcours du combattant, du coup pour moi c'est piratage ou ne pas pouvoir jouer tout court en fait, et ça serait un peu con sachant que si je découvre de bon jeux de la part d'un studio je pourrais au moins m'en souvenir pour quand j'aurais la possibilité d'acheter leurs jeux si j'ai kiffé quand j'aurais un travail et les outils pour acheter. Les seuls jeux indé que j'ai acheté c'est ori et mark of the ninja à l'époque quand j'ai vécu 4 ans en france, grâce auxquels justement j'avais découvert les jeux indé peu de temps avant de rentrer chez moi, donc c'est vraiment pas par manque de volonté en ce qui me concerne Triste

 Arown
Arown 18 February 2014 à 00h04

Oui désolé, désolé de toujours acheter mes jeux Content !

Mais c'est sur qu'avec certains il y a rien à faire, quand je vois avec des amis, qui joue même énormément mais à part les jeux multi ils achètent rien ...

 ultimafouina

Ensuite pour ceux qui disent que le piratage c'est pas du vol. Dans un magasin, si tu prends un jeu version boîte sans passer par la caisse, tu l'obtiens donc gratuitement tout comme quand tu pirates un jeu sur le net. Dans les deux cas, l'auteur ne perd pas le jeu c'est normal c'est lui qui l'a créé ! Pourtant tout le monde dira que la situation du magasin c'est du vol alors pourquoi sur Internet ça ne serait pas pareil ?

Parce que le magasin a payé pour se procurer la copie du jeu et qu'en lui volant, ça lui fait un manque à gagner, contrairement à du dl où personne n'a de manque à gagner puisqu'il n'est pas hébergé par le développeur ?

Et qu'on arrête de se leurrer en considérant que ceux qui piratent auraient acheté le jeu, je peine franchement à voir les choses comme ça. Pour moi, un pirate est soit quelqu'un d'assez jeune et qui n'a pas des moyens illimités pour s'acheter des jeux, soit quelqu'un qui se fout pas mal des JV, ou qui n'a pas énormément d'intérêt pour le jeu. Sans piratage, le fauché n'aurait pas plus d'argent pour se payer le jeu, celui qui se fout des JV irait voir ailleurs, pareil pour celui qui se fout du jeu. J'ai franchement du mal à voir un passionné qui a les moyens ne pas payer un jeu qu'il a adoré.

Ce qui me dérange avec ce genre d'articles coup-de-gueule, c'est que j'ai l'impression que c'est une manière de gueuler sur le bide de certains jeux en rejetant la faute sur le piratage. Alors que dans les faits, il faudrait gueuler sur tous ceux qui n'ont pas acheté le jeu, ce qui serait complètement débile également, puisque dans le milieu ultra-compétitif qu'est celui du JV actuellement, si on ne passe pas par le piratage, on est obligés de faire des choix étant donné que l'argent et le temps pour en profiter ne sont pas illimités. Alors oui, c'est triste qu'un jeu bide alors que ses devs se sont cassé le cul dessus, mais faut être réaliste à un moment, on ne peut pas tous se la jouer Mère Thérésa et soutenir tous les indies qui sortent, à part en étant ultra-spécilisé dans les indés, la plupart des gens ayant d'autres priorités. C'est d'ailleurs un truc que je n'aime vraiment pas dans la communauté indé et que j'ai souvent retrouvé : le fait d'être catalogué comme étant le dernier des connards parce que tu n'as pas soutenu tel jeu qui a bidé ...

D'ailleurs je ne comprends pas pourquoi je vois partout dire que le piratage de jeux indépendants c'est inadmissible alors que pour un gros jeu ça passe. A part pour du Call of ou ce genre de jeux (qui ne mériteraient même pas cette appellation tellement ils sont une honte à tout le milieu), je ne vois vraiment pas en quoi c'est moins grave de pirater par exemple du Remember Me que n'importe quel jeu indé en sachant qu'il y a beaucoup plus de personnes qui seront dans la merde en cas de faillite (ce qui est bien parti pour DONTNOD) que si des indés qui viennent de se lancer ne rencontrent pas le succès escompté.

Je précise quand même que je ne télécharge presque jamais de jeux (le dernier que j'ai dl était Might & Magic X après l'avoir pris en collector pour ne pas être emmerdé par les DRM d'Ubi, et avant ça juste le premier STALKER que j'ai pris en 2-3 exemplaires depuis), mais je voulais quand même intervenir parce que ça a généralement le don de m'énerver quand on se met à chier à la gueule des pirates pour ce genre de choses, surtout que ça m'étonnerait que ce genre d'article les fasse changer d'avis. Alors peut-être que je me trompe et que le phénomène est beaucoup plus néfaste que je ne pensais, que les pirates sont de vrais connards qui tuent des bébés phoque en sniffant de la coke, mais en l'état des choses, je peine à les considérer comme tel.

Je considère que l'accès à la culture est primordial. Alors certes, d'une chance qu'il reste une partie des joueurs qui continuent à acheter leurs jeux sinon le JV serait mal barré, mais je préfère quand même que les gens piratent et en sortent cultivés plutôt que personne ne le fasse et que la culture du JV devienne marginale et destinée à une poignée d'élitistes.

 Seldell
Seldell 17 February 2014 à 15h37

Ce qui était pointé dans l'article était surtout le fait qu'après quelques heures sur le marché, le jeu est déjà piratable depuis des plateformes de warez. Difficile de dire s'il aurait bidé ou non, ce n'est pas la question. Quelques heures après sa sortie seulement, c'est difficile de le dire Clin d'oeil

 

Quant à ne pas soutenir un jeu, chacun fait ce qu'il fait avec son argent et en fonction de l'intérêt qu'il porte au jeu. Quand un financement rate alors que le jeu semblait sympa c'est dommage, voilà tout. Personne ne dit que c'est une honte. 

 

Du côté des ventes, si le jeu bide, c'est naturellement la faute dans une certaine mesure de l'équipe du jeu (manque de communication, jeu pas attrayant, gameplay banal, mauvaises critiques, prix exorbitant face à la qualité globale, jeu buggué...). Un de mes profs disait que dans la vie, il y a le savoir-faire et le faire savoir ce qui revient à dire qu'il est aussi important de communiquer sur ses compétences/son jeu que de les prouver.

 

Enfin, concernant le fait de pirater un petit jeu ou un gros jeu, concrètement ça revient au même dans l'idéologie. C'est juste que pour un jeu à 5€, on le sent moins passé qu'un jeu à 60-70€ si finalement on ne l'aime pas. Après, à chacun d'essayer de s'assurer au mieux avant d'acheter un jeu que celui-ci va lui plaire, d'autant plus si la valeur de la somme investie représente un coût important suivant son porte monnaie.

 

Mais pour certaines personnes, un jeu à 50 centimes serait encore trop cher et se ferait pirater. C'est ce qui est assez triste finalement, et ce qui laisse croire que le piratage n'est pas qu'une question de budget, mais aussi de mentalité au travers d'une facilité d'accès au jeu. Mais c'est de toute façon un vaste débat qui ne se réglera jamais dans les commentaires malheureusement.

 

Bonne journée Content

 Vague
Vague 16 February 2014 à 20h43

Rajoutons ma petite pierre à l'édifice.

D'abord, je ne pirate pas les jeux indés. Ni les jeux en général. Alors que pour les séries et la musique je le fais !

Ensuite pour ceux qui disent que le piratage c'est pas du vol. Dans un magasin, si tu prends un jeu version boîte sans passer par la caisse, tu l'obtiens donc gratuitement tout comme quand tu pirates un jeu sur le net. Dans les deux cas, l'auteur ne perd pas le jeu c'est normal c'est lui qui l'a créé ! Pourtant tout le monde dira que la situation du magasin c'est du vol alors pourquoi sur Internet ça ne serait pas pareil ?

Je ne suis pas développeur indés et je ne créé rien que je puisse mettre en vente pour essayer de gagner ma vie. Pourtant en m'imaginant à la place de ces personnes qui vendent leur produit pour essayer d'en vivre, je me dis que de voir la majorité des copies de ton jeu partir gratuitement ça doit faire un peu mal au cœur et au porte-monnaie ! Car n'oublions pas que derrière chaque jeu indépendant il y a un ou des êtres humains qui ont besoin de vivre. Attention, je ne dis pas du tout qu'il faut être des joueurs altruistes avec une âme de héros contre la famine dans le monde. Mais c'est pas mal d'y penser.

D'un autre côté je suis d'accord avec ceux qui piratent pour tester et ensuite acheter le jeu. Même si aujourd'hui, avec tous les vidéotests, tous les articles qui sortent, les démos, les bêta j'ai dès fois l'impression que ça devient juste un prétexte. Mais je ne suis pas la police du net et je ne vais pas vérifier que tous ceux qui le disent le font. Et ça vaut pour le reste des produits multimédia/divertissements. La majorité de la zik' que je pirate finit en version studio CD.
Néanmoins ce système est inoffensif à mon sens que dans le cas de gros jeux indés bien connus car ce système de piratage/achat fonctionne et va permettre au dit-jeu d'avoir de bonnes ventes grâce au bouche à oreille et d'être affiché sur les grosses plateformes de ventes en ligne. Mais pour des jeux indés moins connus, faut pas se leurrer, beaucoup vont s'arrêter au piratage POINT. Et ça je ne le cautionne pas. Pirater un jeu qui coûte 60€ et qui offre la mêmes choses depuis des années là oui d'accord même si le plus aberrant dans ce cas là ce sont les personnes qui achètent ce jeu à 60€ en magasin mais qui ne sont pas capables d'acheter un jeu à 15€ !
Mais pirater un jeu indé, unique et qui coûte entre 5 et 15€ ? Vous trouvez ça cher ? J'ai fait pas mal de jeux indés alors oui à 15€ pour 2h de jeu ça fait mal mais une bonne partie de jeux indés proposent bien plus que ça en terme d'heures de jeu et surtout en terme d'expérience vidéoludique !

Après on va me dire oui mais si je l'aime pas c'est bon puisque je l'ai juste piraté et pas acheter et heureusement sinon j'aurais acheté un jeu que j'aime pas. Et c'est là ou j'en viens à selon-moi l'un des problèmes de l'Internet. Le mode de consommation "je prends-je jette". Ou les personnes ingurgitent le maximum de produits qu'ils peuvent (films, musiques, séries, jeux, etc...) et ne gardent que ce qu'ils aiment ce qui au final est pas grand chose et vu que acheter tout ça serait beaucoup trop cher, ça passe par le piratage car le net est tellement facile d'accès aujourd'hui et que c'est je veux, je tape sur Google, je prends. Sans bouger de mon siège ! Et sans dépenser un seul centime. On est bien loin de la culture freeware/open source.

J'ai aussi surtout l'impression que beaucoup de gens se disent "bouarf c'est qu'un petit jeu indé de rien du tout, c'est pas grave si je l'achète pas, ça va tuer personne. Et puis les autres vont l'acheter". Au final ça fait beaucoup qui ne le prenne pas Tire la langue

Pour finir, je trouve ça vraiment incorrect et irrespectueux de diffuser des copies d'un jeu indé qui ne nous appartiennent pas. Si cela reste dans le cadre privé, pourquoi pas. Et encore, si l'achat suit la dites obtention gratuite du jeu. Sinon il y a un truc qui s'appelle la Patience : attendre d'avoir un peu d'argent pour pouvoir acheter un jeu Clin d'oeil Encore une fois, la mode du je prends tout de suite-je jette qui revient.

 Chiptro
Chiptro 16 February 2014 à 19h54

Je vois beaucoup de gens parler de "vol" et de "loi" et de tout ça, comme si tous les cas étaient similaires, mais que pensez-vous des développeurs indés qui mettent eux-mêmes leurs jeux en torrent ? Car ils sont pour cette culture du partage et préfèrent eux même mettre leurs jeux en partage pour une question de principes. Certes ils sont peu, mais assez pour faire tomber cet argument du vol, car pour certains devs ça sera du vol, et pour d'autres c'est volontaire, alors quoi en penser ? Faut-il absolument réciter les textes de lois parce que la loi c'est forcément pour notre bien à tous, alors que si demain ce texte là change, tout le monde changera d'avis là-dessus, sans vraiment penser par soi même...

Je pense personnellement que le piratage ce n'est ni bien ni mauvais, c'est un débat long qui ne peut s'avérer utile que si les gens sont ouverts d'esprits (c'est à dire pas les "moi je pirate tout je vous emmerde" ou les "les pirates c'est des cons c'est la loi qui l'a dit").
Derrière le piratage à la base il y a toute une culture, une culture du partage et du libre, dont le but n'est pas de tout prendre et de tout filer à tout le monde, c'est simplement une idéologie où tout le monde peut créer, copier, partager, modifier librement. Et beaucoup d'indés partagent ces idées-là (je pense là notamment aux devs d'Hotline Miami), les humble bundle sont très proches de cette idéologie également avec le système de "Pay want you wan" et les jeux en free drm.

Bref je pense qu'à la question du piratage, la réponse n'est pas juste de dire "c'est bien, c'est gratuit" ou "c'est mal, c'est la loi qui le dit".

 MarionLAsticot

M'enfin nan pèche qu'après les développeurs peuvent ce retrouver sans le sous et ainsi ne pas pouvoir continuer a programmer.
Alors oui, c'est pas purement mauvais, le piratage, mais la ou je m’énerve, c'est que c'est parfois si abusif que parfois on fini sans pouvoir sans sortir.

 Chiptro
Chiptro 16 February 2014 à 21h00

Je suis totalement d'accord, je voulais simplement apporter par mon commentaire un nouvel élément de réponse, à savoir le fait que pas mal de devs mettent leurs jeux eux même en téléchargement et soutiennent les gens qui piratent.

Après je pense que ce débat ne doit pas aller vers le "c'est mal ou c'est bien" ou alors vers les histoires d'expériences personnelles des gens, mais vraiment de savoir, pourquoi le piratage ? pourquoi est-ce un mal comme un bien ? quelle est la culture autour de cette idéologie ? comment se fait-il que certains créateurs l'encouragent tandis que d'autres le réprimandent ?
Le débat sur le piratage est très compliqué, car il ne s'agit pas là d'un cas unique, il faut savoir que certains studios en souffrent, et il faut les soutenir, et il faut savoir également que certains studios sont pour, et il faut les mettre en avant pour montrer aux gens que tout n'est pas noir ou blanc.

 MarionLAsticot

Oui enfin, il ne faut pas oublier que dans l'idée, si le (ou les) personnes qui ont fait le jeu n'ont pas donné leur accord pour qu'il soit piraté, c'est du vol. Après, oui, bien sur, il y en a qui sont pour et qui l'encourage, mais c'est pas une généralité, et surtout, sa fait souffrir beaucoup de petits studio indépendants. Alors oui, sa peut ne pas les faire souffrir, mais sérieux, c'est pas souvent avantageux. D'autant plus que même si pour certains, c'est de la bonne pub pour le jeu, pour beaucoup, c'est "on pique le jeu et tant pis pour les développeurs".

 Gantzgraf
Gantzgraf 16 February 2014 à 16h55

Le piratage c'est bel et bien du vol. Un jeu est le résultat d'un travail, qui mérite un salaire, et pour les studios indés plus il y a du monde qui y joue sans l'avoir payé, moins ils auront de moyens de continuer leur activité.

Bosser dans les arts, la culture, ou simplement dans un domaine qui nous passionne est gratifiant mais c'est pas çà qui paye les factures, donc on ne peut pas penser qu'on va pas les payer parce qu'ils ont déjà de la chance de faire ce qui leur plait.

On vit malheureusement dans un monde pourri par le pognon, on peut difficilement faire tourner une boite, une équipe sans.

Maintenant je veux pas jouer l'ange moralisateur, je ne suis pas un saint : j'ai moi même déjà "choppé" des jeux sans les payer, parce que j'ai pas les moyen d'assouvir pleinement cette passion (essentiellement les grosses prods de gros studios bien à l'aise sur leur gros capital, mais honnêtement, pas uniquement)

Mais franchement les jeux indés sont quand même largement abordables, même pour les petites bourses (y'a rien de péjoratif là-dedans, que personne se sente visé) et j'ai rarement omis d'acheter ceux qui me plaisait.

Ça me fait même plaisir de dépenser mon argent pour un jeu, un studio qui me plait, c'est une reconnaissance de leur talent, un remerciement et un encouragement.

Même si je peux comprendre les raisons qui poussent à vouloir chopper un jeu gratos, c'est important d'être vraiment conscient de ce que cela implique, et de ne pas se leurrer en pensant que les créateurs n'en souffriront aucunement.

Pages