Dark Flame, un hommage fidèle à Castlevania

Dark Flame : un hommage très fidèle à Castlevania

 Avorpal
Rédigé par Avorpal
Publié le 06/11/2015

Si en 2015, vous n’avez jamais entendu parler de Castlevania, soit vous êtes né dans un abri antiatomique et vous venez tout juste d’en sortir soit vous possédez un fabuleux sens du déni. Dans les deux cas, Dark Flame sera peut-être pour vous l’occasion de découvrir un genre initié jadis par la série de Konami. Pour les autres, Dark Flame ressemble certes à un hommage mais à un hommage trop fidèle.

Le petit frère des Castlevania

Entre la simple inspiration et le plagiat, il n’y a parfois qu’un pas. Nous n’allons pas jusqu’à dire que Dark Flame a louché du côté de la copie Castlevania mais pourtant, que ce soit du côté de l’animation des personnages et des monstres (coucou les crânes flottants), de l’ambiance, des dashs arrières rappelant ceux que nous pouvions notamment effectuer dans Castlevania : Aria of Sorrow et même du character design du protagoniste, Taharial, qui pourrait facilement passer pour un énième membre de la famille Belmont, tout dans Dark Flame nous évoque un opus caché de la série des Castlevania.

Heureusement, quelques petites spécificités seront de la partie, comme le Pyre, qui est une sorte de feu de camp à la Dark Souls où il est possible de créer de nouveaux sorts et d’augmenter les statistiques de notre héros.

Pénurie de nouveauté ?

Sur le papier, Dark Flame flirte avec ces joueurs de la première heure qui ont tourné le dos à Castlevania depuis son reboot, Lord of Shadow. La démarche est claire : pincer sans ménagement la corde nostalgique. Et quelque part, ça marche puisque nous ne pouvons nous empêcher de saliver devant le court trailer proposé par les développeurs. Mais en l’état, qu’il soit réussi ou non, Dark Flame n’est-il pas symptomatique de cette génération de créateurs indépendants qui en voulant faire trop plaisir à une certaine communauté, en oublie d’insuffler de leur propre personnalité dans leurs jeux ? Le débat est ouvert, à vous la parole. En attendant, si vous voulez aller plus loin, sachez qu’une version alpha de Dark Flame est disponible, qu’il est actuellement sur Kickstarter et qu’il n’attend plus que vous pour accumuler les 75.000$ escomptés.

Dark Flame Kickstarter Launched!

vignette pour les réseaux
11 commentaires

Comments

 Krokenstein

Navré, mais dans son gameplay, ce n'est pas du tout un Castlevania-like (que ce soit la formule des Castlevania orienté action/plates-formes ou la formule des Metroidvania).

Je m'attendais vraiment à un castlevania-like vu le titre. En fait, c'est très proche d'un Dark Souls (difficulté impitoyable : et c'est pour ça que j'ai été déçu).

C'est avant tout un Dark Souls en 2D, avec des graphismes à la Castlevania, mais ça s'adresse - pour ma part - plus aux fans des Souls qu'autre chose.

 Avorpal
Avorpal 12 November 2015 à 11h18

Oui, je m'en suis rendu compte quand je l'ai testé hier et c'est la raison pour laquelle je vais en faire une preview histoire d'expliquer les vraies différences. C'est juste que ce n'était clairement pas évident avec une vidéo de gameplay Content

 Pablo
Pablo 08 November 2015 à 10h02

Bon, pour avoir testé l'Alpha, force est de constater une chose extrêmement importante : Dark Flame, comme son nom l'évoque, pioche allègrement dans le gameplay d'un Dark Soul-like. Alors certes, la DA est clairement celle d'un Castelvania, mais ses mécaniques sont bien la solution d'un doux mélange entre un Symphony of the night, notamment en ce qui concerne les esquives, le paterne des monstres, la gestion du mana ou encore l'enchaînement des différents tableaux de jeu ; et d'un Dark Soul lorsqu'il est question d'une difficulté impitoyable, de sa gestion de stamina qui descend extrêmement vite, de son ambiance sombre et assez désolée, de ses respawns incessants, et même de ses feux de camp.

C'est un mélange qui n'est certes pas si détonnant que ça quand on y pense, mais que je n'avais jamais rencontré jusqu'à maintenant. Cependant, cette aspect qui nous apporte une vraie plus-valu dans notre expérience de joueur constitue hélas son principal défaut : pas un seul moment je me suis senti projeté dans un monde franchement différent, inédit, et pas simplement emprunté aux deux univers décrits. Alors je sais, ça n'est qu'une Alpha, et il est bien trop tôt pour s'en faire un avis tranché, mais je vois mal ce que Warren Smith sera capable de changer à ses mécaniques et sa DA pour ne pas faire sentir à ce point le poids de ces deux hommages une fois notre partie lancée.

Enfin, cela ne m'empêchera pas de me prendre le jeu une fois terminé, tant l'expérience proposée m'a pour le coup assez accroché.

 Avorpal
Avorpal 08 November 2015 à 13h33

Merci pour ton retour je n'ai pas eu le temps de tester la démo (surtout parce qu'hier, il me fallait trois heures pour la DL, autant dire que j'ai vite abandonné). En tout cas, tu m'as donné envie de m'y pencher ! Mais même si le gameplay a ses spécificités, il est regrettable qu'il n'est pas un enrobage plus personnel mais bon, passons Clin d'oeil

 Pablo
Pablo 09 November 2015 à 20h52

Pas de soucis Content Mais attends toi à ne pas pouvoir aller bien loin pour l'instant, Alpha oblige, les plantages sont très fréquents, c'est plus de l'ordre de "l'amuse-bouche" pour le moment.

 Wandsoul
Wandsoul 08 November 2015 à 01h49

De mon point de vue, la prise de risque est énorme quand on cherche à faire un jeu s'inspirant d'un monument du jeu vidéo comme Castlevania, les joueurs ne vont pas être tendres avec le résultat final c'est évident, et ce n'est pas un genre ultra populaire non plus, le succès commercial n'est pas du tout assuré.
Ceci dit, sur la question de la personnalité des développeurs, je pense qu'il ne faut pas absolument exclure que faire un travail pareil, aussi proche de l'inspiration affichée, est en-soi quelque chose d'intime et donc très personnelle.
Est-ce que cela apportera quelque chose au genre? C'est une mauvaise interrogation que seuls ceux qui veulent de la nouveauté se posent, je pense, puisque quand les ambitions affichées sont aussi nostalgiques, il faut admettre que ce jeu ne s'adresse pas à ceux là. A l'équipe de développement de faire le nécessaire pour atteindre leur objectif avec succès.

 Pablo
Pablo 07 November 2015 à 11h50

Question intéressante, je me suis inscrit sur le site juste pour pouvoir y proposer un point de vue.

Disons que pour ma part, je n'ai pas spécialement trouvé ce trailer alléchant. Ce n'est pas tant un hommage qu'un pompage pur et simple qui semble mis en avant ici. Ca m'a fait penser à ce jeu (dont j'ai oublié le nom...), un Quake-Unreal-like qui ne fonde sa campagne de comm' que sur la nostalgie brute de joueurs en manque de rocket jump ; en soi, pourquoi pas, mais ce n'est clairement pas un jeu qui va apporter quoi que ce soit au paysage vidéoludique, si ce n'est de griser ce paysage par un vague sentiment de vieux réac'.

 Sawan
Sawan 07 November 2015 à 14h31

Je suis assez d'accord avec toi en ce qui concerne le manque de nouveauté et de renouvellement. D'autant que bien plus que de reprendre des mécaniques déjà bien connus, ce qui en soit n'est pas un crime, ici on retrouve aussi une esthétique qui fait la marque de fabrique des Castelvania, le château, les monstres morts-vivants etc ... On apprécierait que ce genre d'hommage puissent se démarquer par une DA différente, un changement d'univers.
Cela dit pourquoi pas. Même s'il n'y a rien de nouveau sous le soleil, il faut garder en tête que c'est le premier projet en solo de Warren Smith, je ne trouve pas cela étonnant ou négatif de miser sur une base de fan pour s'assurer un certain succès.
Si le jeu a un certain succès on peut espérer que cela permettra à son développeur de prendre plus de risque pour son prochain projet.

 Pablo
Pablo 08 November 2015 à 00h36

S'il ne s'en tient pas qu'à ce genre de projet, c'est sûr que ça reste une bonne chose pour lui ; en plus, j'ai beau critiquer, je reste incapable de faire ce qu'il a réussi à produire tout seul Tire la langue

 oursique
oursique 06 November 2015 à 23h25

Ça me fait penser qu'on n'a plus de nouvelles du Castlevania-like kickstarté par un ancien de la série.

Pages