Shovel Knight, la romance chevalière - Test

Test - Shovel Knight, la romance chevalière

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 26/06/2014

Longue histoire que celle de la création de Shovel Knight. Après avoir été largement financé sur Kickstarter, le jeu de Yacht Club Games a su se faire attendre avec notamment de nombreux reports au fil des mois. Aujourd'hui, nous avons enfin pu mettre la main dessus et nous sommes prêts à vous livrer notre verdict sans appel : c'est un must have !

Romance chevalière

L'histoire de Shovel Knight, aussi simple soit-elle, apporte un réel plus à l'aventure. Lors de leur combat contre "The Enchantress", le chevalier à la pelle et son acolyte Shield Knight essuient une défaite cuisante. Si notre héros se verra projeté vers l'extérieur, sa partenaire n'aura pas autant de chance et sera retenue en captivité dans la terrifiante Tour du Destin. Notre quête semble alors évidente, il faudra vaincre l'ensemble des sbires de notre ennemi juré pour l'affronter de nouveau et libérer ainsi cette chère Shield Knight. 

Le meilleur des meilleurs

Si vous voulez imaginer facilement Shovel Knight, pensez simplement à un Megaman-like disposant des meilleurs éléments de level design des différents Mario Bros, Duck Tales, Castlevania et Ghosts'n'Goblins. Oui, rien que ça. Le chevalier que l'on incarne est capable de sauter et donner des coups de pelle, mais il peut aussi rebondir sur les ennemis et plateformes en dirigeant sa pelle vers le bas tel un Picsou des années Famicom. Chaque stage dispose d'un univers qui lui est propre, avec toujours de très bonnes idées piquées ici et là pour atteindre les hautes sphères de la conception de niveau. Les boss, quant à eux, proposent un challenge intéressant et disposent de patterns variés qui forcent le respect en matière de qualité. Il sera d'ailleurs très fun d'en croiser certains inédits sur l'écran de sélection de stage pour déverrouiller davantage d'améliorations pour notre chevalier.

Des à côtés qui font plaisir

Au delà de la simple complétion des niveaux, Shovel Knight cache de nombreux secrets à découvrir. Sans doute le plus important, des capacités spéciales (qu'on lance en combinant "haut" et la touche de frappe) seront à trouver. Elles ne sont pas indispensables, mais elles permettent toutefois d'avancer dans de meilleures conditions et même parfois d'atteindre des zones bonus inaccessibles autrement. De plus, l'ensemble de l'argent que vous récupérez dans le jeu sera utilisable auprès de marchand qui vous vendront de nouvelles armures, de nouveaux pouvoirs mais aussi des améliorations de santé et de magie. Enfin, une fois l'aventure finie (en 2h30 environ), un mode New Game + fera son apparition, vous permettant de refaire le jeu dans son intégralité avec une difficulté accrue (boss plus puissants, moins de checkpoints, pas de santé dans les stages) tout en conservant votre équipement.

Le fruit de plus de 20 ans d'expérience ?

Et si Shovel Knight était un des meilleurs jeu d'action/plateforme jamais sorti ? Cela pourrait paraître pompeux ou terriblement hâtif, et pourtant... Il est clair que Yacht Club Game a pioché dans les mécaniques de jeux les plus ingénieuses de l'histoire du jeu vidéo pour en extraire le meilleur. Son expérience et son talent lui ont permis de combiner ces éléments pour les intégrer dans chacun des stages et pour créer des boss d'une qualité rare, donnant ainsi au titre une densité et une intensité folle. En toute subjectivité, malgré tout l'amour que nous portons à Rockman, Castlevania ou encore Super Mario Bros, la richesse de Shovel Knight sur tous les plans nous a simplement bluffé et nous le considérons comme le digne fruit du travail effectué sur ces séries au point de les égaler. Chapeau bas.

excellent
UNE RéFéRENCE

Notre avis :

Alors que Shovel Knight s'annonçait déjà comme un excellent jeu d'action/plateforme, nous en sommes finalement ressortis chamboulés d'avoir pu jouer à un des meilleurs de cette catégorie. Yatch Club Game a su s'approprier les meilleures idées de game design et level design de grandes séries (Megaman, Castlevania, Super Mario Bros) pour en faire un titre qui deviendra sans doute une référence en la matière ; un indispensable sur lequel on reviendra sans doute pendant quelques dizaines d'années...

Indie Review - Shovel Knight (PC/Mac/WiiU/3DS)

vignette pour les réseaux
37 commentaires

Comments

 StrangeRAge

J'ai hésité longuement, puis ai fini par craquer... Depuis, à chaque fois que je lance le jeu, je ressens les mêmes sensations que lorsque j'avais une dizaine d'année et allumais ma NES lors des vacances d'été chez ma MA-MIE GAGAA GA-GNAAAA !!! Pardon, ça me rendrait vite aussi débile qu'à l'époque ! Clin d'oeil
Non, sérieux, un grand merci pour cette découverte !!!

 Jeckyl

Salut à tous les adeptes du Die and Retry,

Je respecte les avis positifs, mais je dois avouer que ce jeu est extrêmement pénible dû à un mauvais dosage de la difficulté de certains passages. Les ennemis et les boss de fin de niveau sont plutôt faciles. Mais les sauts du chevalier doivent être fait au millimètre pour passer la multitude de pièges mortels. Aucune erreur n'est tolérée et la maniabilité est quelquefois douteuse. Au bout d'un moment, ça devient gavant de recommencer les mêmes tableaux encore et encore :(. Je comprends la déception de beaucoup des joueurs, et je compatis.;)
Je suis d'accord avec ceux qui disent que les développeurs auraient du prévoir un niveau de difficulté supplémentaire permettant à tous de profiter de ce jeu qui aurait pu être un excellent jeu.

 Dule

Bon allez, j'arrive un peu après la bataille, mais ce n'est pas grave ! Déjà, j'avoue que ce jeu a l'air plutôt sympatoch', d'autant que j'ai toujours adoré les jeux en scrolling 2D. Je vais tout de même attendre un peu pour me le prendre (car après les soldes steam, ce n'est pas la folie financièrement, je pense que tout le monde comprends héhé). Mais j'émets tout de même de très légère réserve quand aux avis de la plupart des joueurs concernant ce jeu.

Comme je l'ai dit, il a l'air très sympatoch', mais de là à dire que c'est le meilleur action/aventure de tous les temps...? Meh... Je suppose que je devrai le tester et m'en faire mon propre avis, mais j'ai par exemple tellement adoré Rogue Legacy que j'ai trouvé extrêmement frais et plein de bonnes et nouvelles idées, que j'ai des doutes quant à Shovel Knight, qui m'a l'air plus classique. Enfin comme j'ai dit, je vais devoir tester moi même et voir ça de mes propres yeux.

Cela n'empêche pas que, n'ayant jamais fait un Castlevania bizarrement, je viens de me lancer dans l'aventure sur NES car cela m'a bien donné envie ! Je sens que je vais passer quelques heures à rager sur de la musique épique, mais c'est tout de même à faire je pense ! (le problème vient peut-être aussi du fait que je n'ai jamais fait de Castlevania, ni de Metroid, car malheureusement, étant petit et concernant les jeux vidéos, mes parents n'ont jamais voulu céder avant la PS1 ! J'avais malgré tout des potes qui avaient Megadrive et SNES, sur lesquelles j'ai fait mes armes. Mais c'était pour la plupart du temps en multijoueur ! Donc sur du DK Country, Street Of Rage, etc... Pas de longues épopée solo ! La première pour moi aura donc été Rayman.)

Bref, je retourne me faire Castlevania, j'entamerai ensuite Shovel Knight pour voir si tout ce que l'on dit est vrai !

 aaaarrgggrrrrr

Ce jeu est frustrant car il comporte certains défauts assez pénibles. D'abord pour le problème des échelles, je suis d'accord avec ceux qui se plaignent de rester bloqués. Apparemment, il faut appuyer plusieurs fois sur le bouton de saut pour pouvoir sortir de ce blocage. Et c'est assez pénible sur certains niveaux. Ensuite il arrive des situations où l'on reste bloqué parce que les développeurs n'ont pas prévu un cas de figure : notamment dans les niveaux où l'on doit rester sur une plateforme se déplaçant à travers plusieurs tableaux. Si par malheur on est projeté hors de la plateforme par un ennemi, alors il ne se passe plus rien. Il faut alors sortir du jeu et relancer la partie. Et là tu commences à sentir la rage monter.
Et enfin lorsque l'on arrive à passer un tableau extrêmement pénible (et il y en a beaucoup), le suivant l'est généralement encore plus. Et il faut tout recommencer à partir du dernier checkpoint. Et là on se dit, que le développeur n'ont pas penser à tous les joueurs en créant ce jeu.
C'est malheureusement ce genre de jeu qui fait que je m'intéresse de moins en moins aux jeux indie. Je ne m'estime pas être un casual gamer, mais je pense qu'il y a une frontière à partir de laquelle un jeu devient mauvais car il rate son principal ojectif, à savoir : Procurer au joueur du fun avant tout ... Dommage !!! car Shovel Knight a franchi cette limite ...

 Seldell

Au risque de me répéter, si vous avez du soucis avec les échelles, c'est soit que votre version du jeu rame soit que vous utilisez le joystick au lieu de la croix directionnelle. Je n'ai absolument aucun soucis avec ce genre de manipulations...

 

Pour la plateforme qui se déplace à travers différents niveaux, ce n'est pas quelque chose de non prévu. C'est comme ça dans tous les jeux de plateforme. Si tu loupes ta plateforme dans un niveau à scrolling par exemple, elle va partir sans toi. Tu n'auras qu'à te suicider en essayant de rester dessus la prochaine fois. Quand à parler de sortir du jeu parce que bloqué, tu peux te suicider dans le trou à côté. Tu n'as aucun endroit où tu peux rester bloquer définitivement. Et sans quitter le jeu, tu peux retourner à la carte.

 

Mourir et recommencer au checkpoint, ça n'a rien d'extraordinaire, d'autant que je trouve le jeu plutôt généreux en New Game avec ses 4 ou 5 checkpoints (le NG+ a deux fois mois de checkpoints). Comme tu le dis, l'objectif est d'amuser. Mais un jeu doit offrir un minimum de challenge, sinon tu regardes un film ou une nouvelle graphique. Ce jeu n'est pas difficile en soit. En comprenant les actions on s'habitue à les réaliser. Je passe presque tous les niveaux sans mourir après avoir fait le jeu deux fois, et je ne suis pas un superplayer. Le fun est là si on se donne la peine d'apprendre un peu le jeu. En le connaissant, il devient assez facile.

 

Enfin, généraliser à "je m'intéresse de moins en moins aux jeux indies" parce que tu as du mal à Shovel Knight, je trouve ça bizarre. Tu ne vas pas dire j'ai arrêté le jeu vidéo parce que Call of Duty était trop dur. Si un jeu est trop difficile pour ton niveau, soit tu essayes de t'améliorer, soit tu changes de jeu pour un qui sera moins compliqué ou tu changes de genres de jeu.

 aaaarrgggrrrrr

Ce n'est pas parce tu n'as pas de problème (sur ta version), que les problèmes n'existent pas. Tu ne peux pas réfuter cet argument uniquement sur ta propre expérience. Apparemment d'autres ont eu le même problème que moi. Ce qui me laisse à penser que le problème n'est pas reproductible chez tous les joueurs.
Le jeu ne rame pas chez moi, il est plutôt fluide. Et j'utilise bien la croix directionnelle.
Tu dis ne pas trouver le jeu difficile et moi (et je pense ne pas être un casual gamer) je le trouve extrêmement ardu. Cela me conforte dans l'idée qu'il y a un peut-être un problème de gestion de difficulté en fonction des configs des joueurs.
Je suis d'accord avec toi, je n'aimerai pas avoir un jeu sans challenge. J'aurai seulement souhaité que les développeurs ajoute une niveau de difficulté plus faible pour pouvoir contenter tous les joueurs (ou du moins pour me permettre d'outre passer les problèmes sur ma version).
Je trouve ton dernier paragraphe un peu insultant lorsque tu dis que si je ne suis pas bon, alors je devrai retourner jouer aux LEGO. J'ai bien compris que tu voulais absolument défendre ce jeu. Mais encore une fois ne rejette pas l'hypothèse que le jeu ait un problème et que je ne suis pas le seul à l'avoir rencontré.

 Seldell

Je ne dis pas que le soucis n'existe pas, concernant les échelles, je dis que c'est bizarre que vous ayez ce genre de soucis là où peu de monde semble l'avoir. Cela veut juste dire que ce n'est pas une généralité et qu'il doit y avoir un soucis quelque part. Je te rejoins donc totalement sur le fait que ce n'est pas reproductible.

 

Concernant la difficulté, ça dépendra beaucoup de chacun, comme les goûts et les couleurs. Je ne sais pas si la configuration joue réellement dans la difficulté, mais il est sûr qu'avoir des soucis de contrôles dans ce genre de jeu est catastrophique pour la jouabilité. Lorsque j'ai eu des soucis de ram pendant que je streamais le jeu, ce dernier était entièrement ralenti de façon uniforme. Lorsque j'ai réglé le soucis, tout était réglé. Je n'ai pas eu de "restes" de ramage.

 

Pour ton dernier paragraphe, ne déforme pas mon propos. Je ne t'ai absolument pas dit d'aller jouer aux legos parce que tu ne serais pas bon. J'ai dit qu'il était étrange comme réaction à une difficulté d'abandonner entièrement le domaine. Tu dis j'ai du mal à Shovel Knight, alors j'arrête le jeu indé (ou en tout cas que tu t'y intéresses moins). C'est comme dire que tu n'as pas réussi à finir de lire le Seigneur des Anneaux, donc que la lecture, ce n'est pas pour toi. Ce n'est pas un livre facile à lire, le sujet ne t'intéressait peut être pas vraiment, ou il était peut être trop gros, alors pourquoi faire une attaque groupée à tous les livres dans ce cas ? C'est la même chose avec les jeux indés.

 

Ce que je disais, c'est que face à une difficulté dans un jeu, soit tu te retrousses les manches et tu essayes tant que tu en as le courage de réussir un passage, soit le jeu n'en vaut pas la chandelle et tu abandonnes. Mais je ne saisis pas pourquoi tu dis que c'est un signe de plus que le jeu indé n'est pas pour toi.

 

Je défends le jeu en effet quand je lis des choses foncièrement fausses, comme le fait de dire qu'on peut être totalement bloqué, forçant le joueur à carrément fermer l'application ou qu'avoir une plateforme qui se tire sans nous est quelque chose "de pas prévu" par les développeurs. Ce n'est pas une attaque à ta personne. Je te prie de m'excuser si tu l'as pris ainsi. De la même façon que je ne rejette pas l'idée que le jeu puisse avoir un problème pour certaines personnes, ne rejette pas non plus l'idée qu'il puisse ne pas en avoir pour d'autres. Clin d'oeil

 Elrhim

Je n'ai pas bien compris comment on est censé se procurer la version Linux... O_o'

 cAyou

Il me semble qu'elle arrive bientôt, avec la version Mac.

 cAyou

J'ai acheté le jeu hier soir et j'ai eu du mal à décrocher !
Quand je vois que certains personnes dans les commentaires lui reproche une maniabilité mauvaise, je dois dire que je ne comprends pas du tout cet argument. Notre personnage est TRÈS réactif, dès la moindre input il s'exécute, pas de glissement ni de poids du personnage. Les sauts sont vraiment hauts, dosables, précis, on peut bouger dans les airs, je vois vraiment pas le problème. J'ai cru pendant la 1er minute qu'il fallait rester flèche du bas pour la pelle quand on saute, finalement il suffit d'appuyer une seule fois, du coup c'est vraiment le top en terme de maniabilité. Le jeu est dur mais juste, pas de trucs sales à la IWBTG. Les boss sont bien pensé, un vrai régal. J'ai un peu de réticense quant à la durée de vie, mais Rogue Legacy était aussi très court, avec un NG+ ça sera une bonne occasion de refaire l'aventure avec un peu plus de challenge (la plupart des boss en NG tu peux les bourer ça passe).

Belle découverte, merci beaucoup IndieMag ! Je comprends votre enthousiasme sur ce jeu, il le mérite amplement !

Pages