Peridium : un point'n click d'une intensité rare !

 At0mium
Rédigé par At0mium
Publié le 11/08/2017

Parfois, le hasard fait bien les choses. Tandis que nous cherchions quelques jeux d'aventure gratuits pour occuper notre été, Peridium s'est imposé à nous sans prévenir comme une évidence. Direction artistique maîtrisée, format court et suffisamment dense pour proposer une expérience incisive ; pas de doute, nous n'allions pas en sortir indemnes...

Peridium est un point'n click qu'on pourrait comparer à une nouvelle. Il se termine en une vingtaine de minutes et propose une histoire d'une intensité rare. On y incarne James Turner, un scientifique spécialisé dans l'étude des champignons. Lors de ses recherches, en Antarctique, il découvre une souche inhabituelle. Petit à petit, les événements malheureux commencent à s’enchaîner, trop vite pour notre héros qui ne réalisera que trop tard l'ampleur de sa découverte. L'aventure débute lorsque Turner s'enferme, affolé et blessé, dans la station qui lui sert de repère...

Techniquement, Peridium est une petite claque comme on aimerait en prendre tous les jours. L'aspect visuel du titre est soigné, avec un pixel art peu détaillé mais suffisamment précis pour poser une ambiance captivante qui sera renforcée par un travail sonore exceptionnel. Car oui, c'est sur ce point précis que Peridium excelle : l'ensemble des bruitages et musiques confère au titre une émotion toute particulière entre tension, angoisse et détresse. De plus, tous les textes du jeu sont doublés avec un acting des plus percutants. Faisons simple : Peridium est une petite merveille, il est gratuit, et nous vous conseillons vivement de l'essayer dès à présent !

vignette pour les réseaux
8 commentaires

Comments

 Nival
Nival 11 August 2017 à 18h59

Mouuuais .... C'est sympathique, mais pas exceptionnel non plus je trouve.
La réalisation est solide, mais ça reste quand même pas mal téléphoné.

Ça reste très recommandable (pour à peine 20 petites minutes), et je ne saurai trop te remercier pour la découverte, mais le papier me parait un brin dithyrambique.

 At0mium

Pas exceptionnel ? Quand même ! Entre la façon de suggérer le thème du jeu, sa réal, la qualité de son doublage, l'intensité du script... je vois difficilement comment il aurait pu être mieux ce Peridium (fait en 5 jours je le rappelle). Après, ne pas aimer, c'est une autre histoire ! Mais faut quand même admettre que le taff abattu est monstrueux !

 Nival
Nival 13 August 2017 à 16h48

Bah, franchement :

- graphismes très cool, mais pas ouf non plus, on a vu mieux au rayon pixel art, y compris dans des productions de game jam de quelques jours (remember The Last Night par exemple, ou encore les réalisations de Deepnight ou de la Deconstructeam) ; d'autant considérant qu'il n'y a ici qu'une et unique pièce et que les actions donnent lieu à de bêtes fondus au noir (logique pour un jeu fait en seulement 5 jours, mais pas exceptionnel justement)

- le script est hyper attendu, c'est bourré d'emprunt à la littérature ou au cinéma, tout à un air de déjà-vu du début à la fin (laquelle est très prévisible j'ai trouvé) ; en fait c'est même terriblement similaire à l'épisode "Projet Arctique" de la série X-files, lequel était déjà très ouvertement inspiré de The Thing de Carpenter, film déjà tiré d'une nouvelle écrite par un certain John W. Campbell en 1938, et toutes ces œuvres tirant déjà parti d'inspiration multiples et en ayant inspiré plein d'autres également par la suite.

- la musique est elle-même un emprunt évident à un thème récurrent dans la série X-files qui appuyait régulièrement les moments se voulant mystèrieux et angoissants (voir p.ex. à 1:20 ici : http://www.tagtele.com/videos/voir/78450) donc pas de quoi crier au génie.

- la voix off est cool mais c'est assez classique là encore, a fortiori avec ce ton de voix bien grave/badass largement popularisé par Sin City au cinéma ou Darkest Dungeon dans le jeu vidéo.

Donc je réitère mon point de vu : c'est très solide (et très sympa, et OUI j'ai bien aimé), mais tout ayant déjà été vu ailleurs, je ne vois pas ce qu'il y a d'"exceptionnel" (après, je te renvois à la définition d'exceptionnel).

 Alayric

At0mium et ses hyperlatifs quoi...

 At0mium

Sache que ton message est un peu vexant quand même. Très condescendant qui plus est. Oui j'ai adoré le jeu, et je trouve qu'il mérite d'être mis en avant comme je l'ai fait, sauf que ce n'est pas sans argumentaire et surtout pas fait de façon "aveugle".

 Alayric

Là tu parles de claque technique, euh, c'est un joli point'n click en pixel art quoi. Quand tu parles, tout est tellement génial que je ne m'y retrouve plus dans tes critiques. Il y a souvent trop de superlatifs, du coup ils perdent de leur sens.
Si on me dit "essaie ce jeu, at0mium a dit que c'était UN TRUC DE OUF" je peux m'attendre à tout.

L'avis que tu donnes dans ta vidéo youtube par exemple est plus posé je trouve.
Ensuite j'ai bien aimé le "jeu", et Nival aussi apparemment.

 gueuledegame

C'est aussi ce qui fonctionne sur internet. Et puis pour le coup Ato est naturellement enthousiaste. Quand on le sait, on peut relativiser.

 Atelier Sentô

Merci pour la jolie découverte : ça a l'air top !
L'ambiance est forte et il y a un beau travail sur les éclairages.
Et voilà, c'est téléchargé. Reste plus qu'à attendre ce soir pour y jouer !