wuthrer | IndieMag

wuthrer

 wuthrer

wuthrer

Inscrit depuis le : 27 July 2015
Commentaire(s) publié(s) : 20
Messages(s) sur le forum : 0

Ses derniers commentaires

Un trailer de plus pour le charmant Night in the Woods

wuthrer 16 December 2016 à 08h52

Je meurs d'impatience.

Le trailer est génial, il dit tout en ne disant rien. Il évite soigneusement toute déclaration, préférant donner à notre imagination des bribes de son univers et de son histoire. Ca ne spoile rien, tout en permettant de se faire une idée tangible de l'expérience à venir.

Si le jeu se déroule autant intelligemment que son trailer, je sens qu'on va se régaler.

Virginia, une expérience narrative déroutante

wuthrer 27 September 2016 à 14h24

À un fil... ou des attentes.

J'avoue que les miennes étaient assez hautes, d'où peut-être le contrecoup.

Néanmoins je te rejoins, l'exercice reste intéressant et je ne regrette pas du tout de m'être penché dessus.

Virginia, une expérience narrative déroutante

wuthrer 27 September 2016 à 09h43

Je suis ennuyé parce que j'ai l'impression d'avoir rater un truc xD

Mais il est très bien ton test! D'ailleurs je pense qu'effectivement le truc qui m'a manqué c'est de vouloir relier les différentes pièces du puzzle narratif pour en dégager le sens. Je vais sûrement le refaire et me conditionner pour avoir cet objectif en tête.

Virginia, une expérience narrative déroutante

wuthrer 27 September 2016 à 09h05

J'ai de la peine à comprendre toutes les reviews positives que je lis sur ce jeu.

J'ai pour ma part été super ennuyé. J'ai aucun problème avec l'interactivité limitée, au contraire. Mais plus qu'un parti pris "original," pour moi ça doit servir le propos. Ce qui, jusqu'à présent dans ma session de jeu d'un peu plus d'une heure, n'a absolument pas été le cas. Pire, je trouve que les moments où le joueur a plus de liberté, ça casse le rythme et les intentions narratives. Je me suis retrouvé à plusieurs moments à vouloir regarder autour de moi, explorer là où il n'y avait rien. Si bien que je me suis senti comme l'acteur d'un film qui aurait mal appris son scénario.

Il y a plein de moments dans le jeu où il faut juste cliquer pour faire avancer la scène. C'est super artificiel, ça sonne comme un alibi pour dire "regardez, c'est un jeu".

Alors oui, le surréalisme quasi lynchien du scénario en général est franchement plaisant et rafraîchissant. Il en va de même pour l'aspect esthétique du jeu que je trouve franchement maîtrisé et intéressé. Entre le propos presque sombre et le rendu général assez doux, la dissonance qui en résulte est intrigante.

Dans le même genre, Thirty flights of loving est pour moi, BEAUCOUP mieux réussi. Plus concis, plus décomplexé quant à son rapport à une interactivité limitée, l'expérience qu'il délivre me paraît mieux maîtrisée.

L'événement "Indie Games Play", ce weekend à Lyon

wuthrer 23 March 2016 à 09h01

Il y a vraiment une belle diversité qui fait plaisir à voir!

City of the Shroud, un étonnant mélange de versus et de tactical

wuthrer 17 February 2016 à 08h54

Je ne comprends pas pourquoi la vidéo du kickstarter met en avant la narration, alors qu'en lisant l'article, c'est clairement le système de jeu original qui me paraît être le point fort du jeu.

Night in the Woods, enfin une fenêtre de sortie

wuthrer 11 February 2016 à 10h29

"Everything sucks forever"
Vivement : ]

Jet Set Knights, entre tower-defense et Towerfall, quatre chevaliers protègent une princesse

wuthrer 15 January 2016 à 08h29

"Jet-set Knights", je m'attendais à voir un truc avec des chevaliers en lunette à soleil en train de défoncer des pauvres sur un bateau de croisière à coup de sacs Louis Vuitton.

Alors ça a quand même l'air sympa hein... mais voilà : [

Emily is Away, un message fort au travers de la nostalgie

wuthrer 30 November 2015 à 00h42

Si vous avez aimé, je ne peux que vous conseiller Cibele, sorti il n'y a pas très longtemps.
Ce n'est pas pareil, mais l'esprit y est.

Animal Gods se prépare à sa sortie avec un an d'avance

wuthrer 08 October 2015 à 09h52

Une direction artistique bien assumée, mais qui effectivement paraît un peu perfectible en certains endroits. Par contre, les boîtes de dialogue sont franchement ratées. Ca ne colle pas du tout.

Pages