Nival

 Nival

Nival

Inscrit depuis le : 23 October 2013
Commentaire(s) publié(s) : 757
Messages(s) sur le forum : 1617

Ses derniers commentaires

Compilation de financements participatifs : Celestian Tales: Realms Beyond, The Crown Stones: Mirrah, Maelstrom et Insight

Nival 25 August 2017 à 07h17

FTL, Hyper Light Drifter, Darkest Dungeon, Divinity : Original Sin, Pillars of Eternity, Elite Dangerous, Wasteland 2, Shadowrun : Hong-Kong, Everspace, Duelyst, ...

Iron Oath, un tactical dans une aventure à mort permanente avec un monde évolutif

Nival 22 August 2017 à 13h06

Oui, tu as un peu raison, mais au-delà du simple "effet de mode", on redécouvre que ce principe est intéressant, et il s'inscrit dans certains cas en profondeur dans le game-design, comme p.ex. Rogue Legacy ou Out There (moins dans d'autres comme The Binding of Isaac ou FTL je trouve).

Moi perso je suis trop mauvais et du coup a force je joue plus a ces jeux

Bah, déjà, c'est peut-être simplement que ces jeux ne sont pas faits pour toi, il y en a quand même d'autres, et même si on en trouve une concentration inhabituelle, ça reste quand même une minorité de titres qui adoptent ce principe.

Ensuite, ça veut dire quoi "je suis trop mauvais" ? Des jeux avec "perma-death" peuvent proposer un challenge en terme de dextérité (la grande lignée des "rogue-li[ke/ght?]" dérivés de The Binding of Isaac p.ex.), quand d'autres seront de la gestion pure (Out There p.ex.). Tu ne peux quand même pas être "mauvais" partout Tire la langue . Un Rogue Legacy permet sinon une amélioration de son perso run après run qui va largement diminuer la difficulté du jeu si on "farm" un peu ; etc.

Iron Oath, un tactical dans une aventure à mort permanente avec un monde évolutif

Nival 20 August 2017 à 10h41

Le principe de "perma-death" reste quand même LAAARGEMENT minoritaire actuellement (alors que c'était à peu près tous les jeux dans les années 80, où quand tu n'avais plus de vie tu étais bon pour reprendre une partie à zéro), et peut apporter des enjeux très intéressants et originaux quand bien utilisés (voir Rogue Legacy, FTL, Out There,...).

En plus comme le dit très bien Seldell, c'est pas classique du tout dans un jeu de stratégie a fortiori typé tactical, où généralement quand quelque chose se passe mal tu recharges ta partie et puis voilà. Là, si on doit assumer chaque choix sans possibilité permissive de revenir en arrière, et si un perso mort est perdu pour la suite du jeu, ça me parait plutôt intéressant.

A voir quand même la réelle pression que cela occasionnera, car si nos perso s'apparentent à de la chaire à canon comme dans Darkest Dungeon, bon, ça à un risque de rentrer dans une routine assez vite inconséquente.

Spoiler :

Yurei Station : un jeu créé avec des lycéens, par l'Atelier Sentô

Nival 17 August 2017 à 15h15

Olala, je viens de tester ça, et ça déchire carrément ! Même si ça m'a paru très sombre*, l'ambiance transporte immédiatement dans cette solitude introspective, et la vue de dos déroulant les images dessinées dans la perspective est une très belle et astucieuse idée, à moindre "coût" (en terme de réalisation technique) pour un résultat très convaincant et immersif.

Et avoir fait participer une classe est une expérience à mon sens géniale !

_______________

*

Spoiler :

Peridium : un point'n click d'une intensité rare !

Nival 13 August 2017 à 16h48

Bah, franchement :

- graphismes très cool, mais pas ouf non plus, on a vu mieux au rayon pixel art, y compris dans des productions de game jam de quelques jours (remember The Last Night par exemple, ou encore les réalisations de Deepnight ou de la Deconstructeam) ; d'autant considérant qu'il n'y a ici qu'une et unique pièce et que les actions donnent lieu à de bêtes fondus au noir (logique pour un jeu fait en seulement 5 jours, mais pas exceptionnel justement)

- le script est hyper attendu, c'est bourré d'emprunt à la littérature ou au cinéma, tout à un air de déjà-vu du début à la fin (laquelle est très prévisible j'ai trouvé) ; en fait c'est même terriblement similaire à l'épisode "Projet Arctique" de la série X-files, lequel était déjà très ouvertement inspiré de The Thing de Carpenter, film déjà tiré d'une nouvelle écrite par un certain John W. Campbell en 1938, et toutes ces œuvres tirant déjà parti d'inspiration multiples et en ayant inspiré plein d'autres également par la suite.

- la musique est elle-même un emprunt évident à un thème récurrent dans la série X-files qui appuyait régulièrement les moments se voulant mystèrieux et angoissants (voir p.ex. à 1:20 ici : http://www.tagtele.com/videos/voir/78450) donc pas de quoi crier au génie.

- la voix off est cool mais c'est assez classique là encore, a fortiori avec ce ton de voix bien grave/badass largement popularisé par Sin City au cinéma ou Darkest Dungeon dans le jeu vidéo.

Donc je réitère mon point de vu : c'est très solide (et très sympa, et OUI j'ai bien aimé), mais tout ayant déjà été vu ailleurs, je ne vois pas ce qu'il y a d'"exceptionnel" (après, je te renvois à la définition d'exceptionnel).

Peridium : un point'n click d'une intensité rare !

Nival 11 August 2017 à 18h59

Mouuuais .... C'est sympathique, mais pas exceptionnel non plus je trouve.
La réalisation est solide, mais ça reste quand même pas mal téléphoné.

Ça reste très recommandable (pour à peine 20 petites minutes), et je ne saurai trop te remercier pour la découverte, mais le papier me parait un brin dithyrambique.

Hob, le jeu d'aventure des développeurs de Torchlight arrive en septembre

Nival 04 August 2017 à 19h37

Content de voir que les gars de Runic aient pu mener à bien ce projet plus personnel et qui parait très sympa !

Les Torchlight étaient très efficaces et impeccablement réalisés, ce qui témoignait d'un talent évident, mais manquaient singulièrement de singularité.

Do Not Feed the Monkeys, le jeu de voyeurisme revient avec un trailer

Nival 31 July 2017 à 14h41

Ils n'étaient pas sensé développer la deuxième partie de Dead Synchronicity, dont on n'a aucune news ? Muet

Noita, le nouveau jeu des créateurs de The Swapper avec un moteur 2D intriguant

Nival 30 July 2017 à 23h11

Repompé, je sais pas, il reprend l'idée de mécanique des fluides avec interaction et changements de phases, mais ce n'est pas une exclusivité de Pixeljunk Shooter, il y avait p.ex. From Dust qui proposait aussi ce principe, dans un god game ; et ce Notia utilise la chose encore dans un genre différent. Au final il faut surtout voir comment cela sera utilisé et intégrer au game-design ; et si cela apportera réellement de l'intérêt, au-delà de l’aspect curiosité.

En passant, il est bien Pixeljunk Shooter ? Ravi

Graahl of Feather and Grit, le nouveau jeu de Swing Swing Submarine (Seasons After Fall)

Nival 26 July 2017 à 02h50

A mon sens si cette vidéo d'annonce de la part de Swing Swing Submarine montrait des séquences concrètes de gameplay ... et était assortie d'un "sortie le 15 août 2017", elle serait autrement plus relayée et apporterait nettement plus de visibilité et d'enthousiasme sur le projet. Et cela indépendamment du fait qu'une vague annonce aurait pu être faite ou non 2-3 ans avant via la publication d'un artwork succin, alors que le jeu était encore en phase de pré-production.

Pages