Atelier Créa : 13 logiciels libres pour créer gratuitement

Atelier Créa : 13 logiciels libres pour créer sans débourser un sou

 GDquest
Rédigé par GDquest
Publié le 25/06/2015

La plupart des logiciels créatifs utilisés par les professionnels aujourd’hui sont propriétaires. Cela signifie non seulement qu’ils sont payants en règle générale, mais aussi que nous n’avons pas vraiment de prise sur leur développement. Heureusement, peu à peu, le paysage créatif change. On voit apparaître de plus en plus de solutions open source du niveau de leurs concurrents payants.

J’en utilise moi-même plusieurs dans mon travail : Atom pour la programmation, Krita pour la création de textures, Blender pour la 3D, mais aussi Tiled pour le design de niveaux. Ils sont à la fois gratuits et tout à fait adaptés à un usage professionnel. Je suis allé chercher 13 de ces outils libres pour que vous puissiez créer des jeux entiers sans devoir acheter la moindre licence. Et nous reviendrons bien évidemment à certains d’entre eux dans de futurs Ateliers Créa !

Ce que je trouve le plus intéressant avec l’open source, c’est le fait que ces outils ne sont pas seulement accessibles à ceux qui ont les moyens de se les procurer. Ils sont disponibles pour des utilisateurs du monde entier, et ce quels que soient leurs revenus. En tant qu’utilisateurs de logiciels libres, nous avons aussi le pouvoir de contribuer à leur avancée. Que ce soit en participant à leur développement, en faisant des rapports de bugs ou en participant à leur documentation.

Voici la liste des outils présentés dans la vidéo:

Graphismes

  1. Krita
  2. Gimp
  3. Inkscape
  4. Blender

Suite bureautique

  1. LibreOffice

Programmation

  1. Notepad++
  2. Atom
  3. Phaser
  4. Godot

Audio

  1. Ardour (OSX/Linux) / LMMS
  2. Audacity
  3. MuseScore

Éditeur de niveaux

  1. Tiled

Notez que les dernières versions de Gimp et d’Inkscape accusent de sérieux problèmes de performance sur Windows 8.1.

vignette pour les réseaux
21 commentaires

Comments

 elcouzn
elcouzn 22 September 2015 à 14h43

J'aimerais bien essayer Godot, mais, je ne trouve pas de tutos en fraçais. T'en connais pas des bons ?

 Xezarior

Alors un grand, grand merci de ma part pour cette super vidéo!
Bien que j'utilise déjà LibreOffice, Blender, Inkscape, Gimp, NotePad++ et Audacity, je n'avais jamais entendu parler de Krita et Musescore.

J'en suis fortement intrigué, et place actuellement de grands espoirs dans ces deux logiciels: Musescore pouvant peut-être aider mon groupe de musique à se détacher du très bugé GuitarPro5 pour enfin passer à un logiciel (gratuit) stable et surtout fiable.

J'aurais bien aimé en savoir un peu plus sur Krita. Connais-tu éventuellement MyPaint? (MyPaint)
Est-ce que tu pourrais me dire comment se situent lés différences du point de vue du dessin à la tablette graphique? Je sais que le grand avantage de MyPaint est son moteur de pinceaux et les grands efforts réalisés pour transmettre la sensation de "travail sur papier" à l'écran. Cependant, MyPaint ne propose aucune fonctionalité du type "sélection" ou "ajuster la taille", bref, pas de réelle édition possible. Qu'en est-il de Krita sur ces deux point?
Depuis que j'ai quitté Photoshop (j'avais la version Elements et refuse les cracks) je voulais tenter la combinaison Gimp/MyPaint mais j'ai eu un peu de mal à m'y habituer, le tansfert des fichiers de l'un à l'autre étant assez fastidieux.

 GDquest

Le prochain atelier te donnera une vue d'ensemble de Krita. Sinon, Krita possède un moteur de pinceaux flexible et accessible de manière générale. On peut assigner la plupart des aspects d'un pinceau à un paramètre d'entrée (direction du tracé, pression du stylet...) et modifier leur rapport grâce à des courbes. C'est tout bête, mais très puissant.

Sinon, je ne comprends pas vraiment la question. S'agit-il de fonctions de sélection type baguette magique? Krita est bon à ce niveau, meilleur que PS même dans la mesure où la découpe est niquelle - pas d'aliasing infâme.
Pour ce qui est "d'ajuster la taille", je ne suis pas sûr de comprendre, mais on peut à la fois changer la taille des outils et des patterns appliqués à un pinceau pour un rendu adapté à la résolution de son illustration. Krita est développé en continu, et il s'agit en fait d'un logiciel qui se finançait grâce à un système de support payant jusqu'à maintenant (développement de fonctionalités spéciales pour les entreprises...). Donc il a vite évolué, et propose des outils solides dans l'ensemble.

Dans tous les cas, jeudi prochain il sera couvert plus en détails, ici sur IndieMag ;).

 Xezarior

Tout d'abord, merci beaucoup pour ta réponse! Je suis désolé, je voulais faire court mais dans mon élan, cela à complètement embrouillé mon propos.

Alors, j'ai très hâte de découvrir la présentation de Krita! Je vais tâcher de manier Krita un peu d'ici là, comme ça, je pourrais en tirer un maximum d'infos (et peut-être poser des questions plus sensées ^^')!
Lors de mon départ de Photoshop Elements, j'avais installé Gimp, puis ais découvert qu'il existe MyPaint, qui est pensé en combinaison avec Gimp. (Dans le sens qu'il faut avoir les deux ouverts en simultané, puis rouvrir le fichier à chaque fois dans le logiciel correspondant pour réaliser la modification voulue : déplacer un calque, supprimer une zone de la même couleur... Un point que je trouve très fastidieux suite à mes essais.)
Le logiciel est OpenSource et axe son développement grandement sur son moteur de pinceaux et du traitement des données de la tablette graphique. Mais il manque (à ma connaissance) totalement des fonctionnalités d'édition d'image classiques: gestion des calques plutôt minimale, et pas d'outils de sélection de pixels/surfaces avancées. Les fonctions d'ajustement des dimensions ("de taille") de parties sélectionnées sont également absentes, or j'en éprouve le besoin avec mon niveau de dessin plutôt débutant (sinon, je suis certain que c'est un excellent soft).

Enfin, je voulais surtout savoir si le fait de dessiner sous Krita donne une sensation naturelle et agréable sur la durée. Comme je dois encore beaucoup progresser, cela me serais assez important d'avoir un environnement/une interface de dessin agréable.
La gestion des pinceaux ainsi que la sélection des pixels que tu m'a décris plus haut me semblent déjà très convaincants, je vais de ce pas regarder cela de plus près! Joyeux

Merci d'avoir pris le temps de me répondre,

Xezarior

 pit73

Hello
Merci pour ces découvertes
J'utilise personnellement beaucoup Blender.
Blender possède aussi un bon moteur de jeu, peut etre plus accéssible que godot pour un débutant. Godot il faut savoir programmer! Je n'ai personnellement pas le courage Clin d'oeil J'utilise aussi fusion de la société clickteam, pas trop cher et rudement efficace pour un non initié au code Clin d'oeil
A+ Pit

 GDquest

Je ne me suis pas trop intéressé au moteur de blender en toute honnêteté, parce qu'il n'est pas trop maintenu. Il y a un autre moteur jeune, développé en haxe dont des contacts m'ont parlé, qui utilise justement les outils de blender: Zblend.

Reste à voir jusqu'où il évoluera, mais c'est un projet intéressant.

 Shinpansen

Oh, je suis justement en train de me remettre à la programmation en c++, et le logiciel Tiled à l'air vraiment classe. Ça m'évitera de coder moi même un éditeur de niveau, ou de les créer à l'arrache dans un bloc note Tire la langue

Sinon, question IDE, je suis surpris de ne pas voir code blocks, qui est selon moi un des meilleurs logiciel de programmation open source.
http://www.codeblocks.org/downloads/source

 GDquest

Il y a aussi le tableur de LibreOffice pour créer des niveaux - c'est plus sympa que le bloc note lorsque l'on a besoin d'un format spécial.

Les éditeurs de code présentés le sont en rapport avec les moteurs présents dans la vidéo. On s'adresse à tous types d'utilisateurs ici, dont beaucoup de débutants - un IDE spécialisé pour le développement en C++ ne servira pas à grand monde. Un éditeur de texte qui prend en charge toutes sortes de langages peut en revanche servir aux programmeurs en herbe comme aux utilisateurs confirmés.

Aussi, il existe une tonne de bonnes librairies, d'éditeurs de script et autres IDEs open source (par exemple cocos 2d-x et son IDE + éditeur cocostudio) ou gratuits. Mais je ne veux pas citer des outils que je ne connais que de loin, afin de ne pas faire trop d'erreurs dans ce que je raconte.

 Shinpansen

Oui en effet, je n'avais jamais pensé aux tableurs pour faire des niveaux Tire la langue

Par contre, codeblocks est un IDE qui permet de développer dans un très grand nombre de langage, il n'est pas du tout spécifique au c++ Clin d'oeil

 GDquest

C'est noté, merci pour l'info!

À l'époque où je l'avais utilisé, il était vraiment porté sur le C/C++ (cela fait quand même pas mal d'années). Après, en toute honnêteté, je préfère les outils modernes dans la veine de Brackets, Atom ou Visual Studio Code que l'on m'a présenté il y a quelques jours. Ne serait-ce que pour leur design et leur ergonomie. Même notepad++ que j'ai cité, parce que j'en ai fait un peu le tour, ne me plait pas du tout. C'est plus pour montrer un outil ancien et mature et un outil plus jeune, afin de répondre aux attentes de différents types d'utilisateurs.

Pages